Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Quand la nuit devient jour

26 mai 2016

"Ma vie est une parodie. Un simulacre d'existence."

Jomain Sophie
224 pages
Éditions Pygmalion (2016)
Collection romans
"On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée."
Extrait :

« Tout le temps où Jonathan et moi étions ensemble, j’avais presque oublié combien je me détestais, combien mon corps était lourd à supporter, combien il m’était difficile de l’accepter. Ce jour-là, je me suis effondrée intérieurement, quelque chose s’est brisé, une pièce essentielle de mon subconscient qui ne pourrait plus jamais être réparée : l’espoir de me sentir mieux un jour, celui où j’admettrais avoir le droit d’être telle que j’étais. Dès lors, j’ai su que je fonçais droit dans le mur. »

Mon avis :

Camille, 29 ans, ne supporte plus son corps depuis toujours et n’a jamais vraiment réussi à s’accepter. Soit trop grosse, soit trop maigre, elle ne parvient pas à se sentir en phase avec son image alors que l’existence lui impose son lot de peines. Sa vie n’est qu’une longue succession de souffrances, l’emmenant peu à peu dans une dépression incurable. Camille souhaite mettre fin à cela. Elle ne peut plus continuer ainsi et décide que seule la mort pourrait lui apporter la paix. En Belgique, l’euthanasie volontaire assistée est possible si on en fait la demande. Après plusieurs tentatives de suicide, Camille trouve en cela la solution à ses maux. Elle se fait suivre, dans les dernières semaines de sa vie, par un centre qui va l’accompagner jusqu’au bout de sa décision.
Je n’ai jamais lu un livre qui m’ait autant retourné le cœur et l’esprit durant toute ma lecture, qui m’ait autant bouleversée que mes larmes n’ont cessé de couler au fil des mots. Est-ce parce que la mort fait partie de ces choses inévitables, de ces peurs qui nous assaillent tous? Est-ce parce qu’en lisant cette histoire, je n’ai pu m’empêcher d’éprouver de la peine pour ceux se trouvant dans cette situation, de l’amertume envers les vicissitudes de la vie? Avec cet ouvrage, Sophie Jomain m’a profondément marquée. Dès le début, j’ai senti que je ne sortirais pas indemne de cette lecture. Mais je n’ai pu détacher mes yeux des lignes, je n’ai pu être insensible au malaise de Camille. Je l’ai découverte, j’ai accepté ses souffrances et j’ai pleuré.
Quand la nuit devient jour est un ouvrage profondément bouleversant. Sophie Jomain nous offre des sentiments d’une extrême justesse, une histoire intense qui nous bouscule et nous donne à réfléchir. Cette fin ouverte, je ne l’imaginais pas autrement : juste ce qu’il faut pour imaginer ce qui advient à Camille et d’envisager l’euthanasie d’une façon différente. Après avoir discuté à plusieurs reprises de cette fin avec d’autres lectrices, je pense que la vision que nous en avons appartient à chacun et dépend grandement de sa propre histoire. Pour ma part, ce final m’a remuée. En bref, un roman dur et émouvant qui permet d’accepter les choix et désirs de chacun, même si c’est celui de mourir dignement.

★★★★★


Du même auteure :


Sophie Jomain est écrivain français née en 1975 à Villefranche-sur-Saône de romans fantastiques pour jeunes adultes et adultes. Elle a, à ce jour, publié 16 romans et nouvelles. www.sophiejomain.com




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. OUlala ! il a l'air vraiment poignant ce livre !

    RépondreSupprimer
  2. OUlala! il a l'air poignant ce livre !

    RépondreSupprimer
  3. OUlala! il a l'air poignant ce livre !

    RépondreSupprimer
  4. Wow quel magnifique avis littéraire... Juste ;a lire ce dernier, j'ai eu l'impression de ressentir les émotions que tu as eu tout au long de ta lecture. Ce genre de douleur et d'empathie qui te broient les entrailles! J'avais déjà envie de découvrir ce nouveau roman de Jomain, mais là, plus de doute, IL ME LE FAUT!!!

    RépondreSupprimer