Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

La vie en Rosalie

7 mars 2017

"La vie continuait. Elle continuait toujours."

Barreau Nicolas
345 pages
Éditions Livre de Poche (2017)
Collection Littérature & Documents
Rosalie tient une papeterie rue du Dragon à Paris. Elle y vend des cartes postales qu'elle confectionne elle-même avec un vrai talent d'illustratrice. Un jour, un vieil homme entre dans la boutique : il s'agit de Max Marchais, un conteur que Rosalie admire. Séduit par ses dessins, il souhaite qu'elle illustre une de ses histoires, Le Tigre bleu. Et Rosalie d'exposer bientôt dans sa vitrine le fruit de cette merveilleuse collaboration... Un inconnu entre et déclare alors que le conte du Tigre bleu lui appartient. Cet Américain soutient que sa mère l'a écrit. Après une franche hostilité, Rosalie, piquée, veut en savoir plus. Marchais serait-il un plagiaire ? Une truculente histoire de livres, de couleurs, d'amitié et d'amour par l'auteur du Sourire des femmes.
Extrait :

« Avant même de savoir vraiment lire et écrire, elle savait nommer les teintes de bleu les plus diverses. Depuis le bleu dragée le plus clair et le plus tendre, le bleu ciel, le bleu ardoise, le bleu givré, le bleu pigeon ou l'aigue-marine limpide, qui faisait s'élever l'âme, jusqu'à ce bleu azur soutenu, intense, radieux, à vous couper le souffle. Sans oublier l'irrésistible outremer, le bleu barbeau ensoleillé ou le froid bleu cobalt, le bleu pétrole tirant sur le vert, qui recelait les nuances de la mer, ou le mystérieux indigo, renfermant une pointe de violet, pour finir par le profond bleu saphir, le bleu de minuit ou le bleu nuit presque noir, dans lequel le bleu finissait par se dissoudre. »
« Rosalie avait ri à son tour, gênée, et songé que même ce qui était kitsch au possible avait parfois du charme.»

Mon avis :

Rosalie Laurent est une jeune femme qui aime la couleur bleue, sous toutes ses variantes, et dessiner. Poussée par une mère qui insiste pour qu'elle exerce un emploi raisonnable, elle a ouvert une petite boutique appelée "Luna Luna" où elle propose des cartes postales peintes personnalisées. Chaque année pour son anniversaire, Rosalie se rend en haut de la Tour Eiffel, une de ses cartes en mains, afin de faire un vœu ; mais aucune de ses demandes ne s’est réalisée jusqu’à présent. Un jour, elle rencontre un vieil homme qui lui propose d’illustrer son livre. Max Marchais, l’auteur, n’a publié aucun livre depuis quelques années et ce nouvel album est vivement accueilli par ses fans. Peu de temps après la sortie du livre, Robert Sherman, fils d'un éminent avocat de New York, décide de se rendre à Paris. Au gré d’une promenade au coeur de la ville, Robert passe devant la petite boutique de cartes postales, et ses yeux se posent sur le livre, l'histoire du tigre bleu. Un récit qui lui est familier pour avoir bercé toute son enfance.
Après avoir lu Le sourire des femmes, une lecture qui m’avait transportée, je ne pouvais passer à côté de ce récit. Mais, mes attentes n’ont pas été totalement comblées : c’est une lecture touchante qui nous transporte dans une vision de Paris charmante et surannée. L'ensemble du livre regorge de petites rues dans lesquelles on pourrait se perdre, de boutiques étroites et accueillantes, de terrasses sur le toit avec vue sur la ville, de croissants, de Tour Eiffel... L’atmosphère dégagée par le récit est ce qui retient rapidement notre attention, les petits détails décrits par l’auteur donnent un cadre magique à son histoire. Malheureusement, je trouve que l’auteur n’a pas su donner autant de saveur à l’histoire d’amour entre Rosalie et Robert. Les protagonistes sont sympathiques. Le fait qu’un livre de jeunesse soit le lien qui permette de les réunir est une idée originale. Mais avec ses nombreux clichés et son intrigue prévisible, La vie en Rosalie n’était pas aussi abouti que mes précédentes lectures de cet auteur. Il manquait un petit quelque chose pour rendre l’ensemble parfait.

★★★☆☆

Du même auteur :


Sous le pseudonyme de Nicolas Barreau se cache un auteur franco-allemand qui travaille dans le monde de l’édition.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX