Sariah'Lit

Candidate

25 avril 2017

"Ce n’était pas un horrible cauchemar, c’était la réalité."

Féret-Fleury Christine
320 pages
Éditions Hachette (2017)
Collection romans
Laure Meziani, jeune étudiante en sciences politiques, n’aurait jamais pensé se réveiller un beau matin aux côtés du cadavre de son amant, Pierre de Morangles, candidat aux élections du nouveau Parti du Centre, dont elle était jusque-là la secrétaire personnelle. Alors qu’elle n’a que 20 ans, elle se retrouve malgré elle propulsée à la tête de ce parti. Dans un monde politique glaçant et plein de secrets, elle fera tomber un à un les masques des gens qui l’entourent. Manipuler ou être manipulée : il lui faudra choisir pour rester dans ce cercle très fermé.
Extrait :

« Elle n’osait pas bouger, osait à peine respirer. Elle avait pleuré, laissant des larmes silencieuses déborder de ses yeux, mouiller son cou, sans les essuyer. Surtout, ne pas rompre le charme. Profiter de ces heures volées – quand pourraient-ils à nouveau passer la nuit ensemble ? Tant que la campagne électorale qui s’annonçait durerait, il trouverait des prétextes, s’il le désirait vraiment. Mais ensuite ? Une fois revenu dans sa circonscription, vainqueur – Laure ne pouvait imaginer que ce ne soit pas le cas –, il devrait présenter à ses électeurs l’image d’une famille unie, parfaite.
C’était la règle. Elle le savait.
Elle l’acceptait. »

Mon avis :

À vingt-six ans, Laure Meziani est la secrétaire personnelle de Pierre de Morangles, leader du NPC se présentant aux élections législatives. Laure a toujours été fascinée par cet homme à l’allure noble et impressionnante. Lorsqu’il commence à flirter avec elle, elle profite de ces instants même si elle est consciente qu’ils ne seront qu’éphémères. Mais alors qu’elle se réveille après leur première nuit passée ensemble, elle retrouve Pierre mort auprès d’elle. Bouleversée, elle ne s’attendait cependant pas à prendre la place de Pierre à la tête du parti, sous l’autorité d’Alix de Morangles, la veuve de Pierre qui oeuvre dans l’ombre et tient toutes les ficelles du jeu politique. Laure va-t-elle se laisser manipuler telle une marionnette ? Ou parviendra-t-elle à tirer sa propre épingle du jeu ?
Candidate est un récit proche de notre actualité, qui dépeint les manipulations dans le monde politique. Un sujet qui semble intéressant pour l’intrigue d’un roman. Mais malheureusement l’auteure n’est pas parvenue à rendre ce récit attractif. Les chapitres sont pourtant courts et la plume simple et directe de l’auteure est plutôt facile à parcourir. Mais on perd vite de l’intérêt dans la lecture, les chapitres se suivant de manière décousue. Laure est une héroïne froide et sans profondeur, à laquelle on ne parvient pas à s’attacher. Elle est très naïve pour un personnage censé être intelligent et cultivé. Laure m’a particulièrement agacée. Mais ce n’est pas le seul personnage dont nous suivons le point de vue : il y a Renate, une journaliste et Aubry, le frère de Renate qui semble s’intéresser de près au NPC. Aucun d’eux ne parvient pourtant à retenir mon attention, tant l’ensemble m’a semblé excessif pour un récit si court. J’attendais quelque chose de différent en débutant ma lecture et j’ai été particulièrement déçue, rivalisant d'acharnement pour venir au bout de l’ouvrage.
En bref, une couverture intrigante et une accroche tentante pour une histoire qui n’a pas su retenir mon attention.

★☆☆☆☆

Du même auteure :


Christine Féret-Fleury a travaillé longtemps dans l’édition avant de se consacrer à l’écriture. Depuis, les journées sont trop courtes pour venir à bout de toutes les histoires qui lui passent par la tête.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Un petit commentaire à me faire ?

Envoyer un mot doux