Sariah'Lit

Big boss 2 - Night Boss

27 janvier 2018

"Paraît-il que l’amour est plus fort que la haine."

Storme Léna
432 pages
City Éditions (2018)
Collection eden
Jenny était partie à New York pour oublier son petit ami, loin de la France. Et puis Chris, le bad boy collectionneur de femmes et propriétaire d’une boîte de nuit, a débarqué dans sa vie. Malgré la promesse qu’elle s’était faite de ne pas retomber amoureuse, la petite Française a succombé…
Le seul problème ? Le jeune homme refuse de parler de son passé. Parmi les blessures qu’il dissimule, il y en a une qui est toutefois bien visible : le prénom de son ex « Kate », tailladé en lettres indélébiles dans sa chair.
Et quand les secrets que Chris s’acharne tant à lui cacher finissent par refaire surface, Jenny doit affronter des vérités dérangeantes. Des vérités qui risquent de faire ressurgir la noirceur de cet être torturé et révéler ses désirs hors normes…
Extrait :

« Mais qu’est-ce que le beau gosse peut bien me trouver de si incroyable ?
Je me le demande encore.
Je l’obsède…
Un énième regard dans le miroir. Comme si j’allais enfin me trouver sublime. Non, vraiment, je ne vois pas ce qui l’enchante à ce point. C’est vrai que je suis plutôt jolie avec mes yeux verts et mes longs cheveux châtains. Des années de danse m’ont sculpté un corps svelte et tonique qui est assez harmonieux. Plutôt jolie, assez harmonieux… rien de sensationnel ! Je peux même dire que je suis à des années-lumière de la volcanique pin-up qui affole le loup de Tex Avery ! »

Mon avis :

J’avais apprécié découvrir la plume de l’auteure dans Big Boss, le premier volet de cette série. Des chapitres courts et une narration à la première personne rendaient la lecture entraînante malgré une intrigue plutôt classique. Mais, la fin de l’ouvrage nous laissait avec un certain manque concernant Chris que j'espérais combler ici.

Nous retrouvons Jenny et Chris qui sont désormais en couple. Jennifer Montgomery, une galeriste parisienne de vingt-huit ans, avait quitté la France après avoir découvert son petit ami dans les bras d’une autre femme. Elle réside pour quelques temps aux Etats-Unis, chez sa meilleure amie où elle fait la rencontre de Christopher Spencer. Si leur relation n’a pas été des plus calmes jusqu’à présent, nous avons appris à connaître Jenny, ses doutes, ses espoirs. Mais, Chris nous était resté assez mystérieux et distant. Dans Night Boss, ce dernier se révèle peu à peu à la jeune femme, levant le voile sur le passé de cet homme et donnant un nouveau tournant à leur relation. Mais, la jalousie, les menaces planent sur leur relation encore fragile. Parviendront-ils à surmonter les épreuves qui menacent leur couple ?

Si j’avais passé un bon moment de lecture avec Big Boss, j’avoue être plutôt mitigée concernant cette suite. L’histoire prend un tournant plus sombre, mais aussi plus érotique en se tournant dans une relation BDSM. Malgré que ce soit un genre qui prend de l’ampleur dernièrement et, que je ne suis pas opposée à découvrir des récits qui exploitent ce genre de penchants, mon intérêt s’essouffle un peu quand la majeure partie de l’intrigue ne tourne autour que de ça alors, qu’à la base, la relation entre les protagonistes était tout autre. J’ai eu, à de nombreuses reprises, l’impression de lire une nouvelle version de Cinquante nuances de Grey. Cela reste bien amené par l’auteure et participe à la construction du lien qui lie nos deux protagonistes. Mais, c’était beaucoup trop présent à mon goût. J’aurais aimé avoir plus d’action, plus de suspense avec l’arrivée de Stan dans l’histoire. Cependant, les personnages semblaient oublier ce qui se passe dès qu’ils se retrouvaient ensemble intimement. C’est cette facette de l’histoire qui m’a déstabilisée le plus. Et, au final, je suis restée avec beaucoup plus de questions et d’attentes à la fin de ce tome que dans le précédent.

En bref, l’auteure possède toujours une plume entraînante. Mais, je n’ai pas retrouvé dans ce volet ce qui m’avait attiré dans le précédent, l’histoire prenant une tournure plus érotique qui ne m’a pas particulièrement convenu ici.

★★☆☆☆

Stéphanie

Dans la même série :

Léna Storme est le pseudonyme d'une auteure française. Elle publie son premier roman. https://www.facebook.com/lenastorme




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX