Sariah'Lit

Heroes

26 février 2018

"Moi, je préfère les héros.
Des gens comme nous qui apprennent à vivre avec leurs blessures et leur différence."

Tarantini Battista
477 pages
Éditions Hugo Roman (2018)
Collection New Romance
La vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu'elle commençait des études de médecine, son coeur l'a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L'organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complètement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s'exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie. Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours. Ténébreux, écorché, vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n'est pas celui qu'il semble être. Il la fascine, l'attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d'Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer.
Au coeur de l'immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ?
Extrait :

« - Superman est un gros con !
Ma colère se déverse à flot dans la mini-serre zen du studio.
- Un con ? s'étrangle Z en se redressant.
Il croise les bras sur son torse, vexé. Ses biceps gonflent et je fais un peu moins la maligne.
- Ouais, nase et ringard.
- C'est Batman qui te branche ? se moque-t-il. Parce qu'il est riche et mystérieux ? Parce qu'il a la tête de Bale, au cinéma ?
Je ris, navrée ?
- Non, il est trop orgueilleux et arrogant. Moi, je préfère Robin, surtout depuis qu'il est devenu Nightwing dans l'anthologie des Super-Vilains.
Z penche la tête et me dévisage. Ses yeux bleus n'ont jamais été aussi sombres bien qu'il fasse jour.
Il finit par lâcher :
- Mais tu es qui, au juste ?
C'est le moment de vérité, ensuite il sera temps de partir sans se retourner. De trouver un nouveau plan B.
J'inspire une grande goulée d'air avant de chuchoter :
- Je ne sais plus, c'est pour ça que je suis là. »

Mon avis :

Battista Tarantini m’avait déjà surprise avec sa série About All où elle nous emmenait dans un univers très masculin et plutôt peu exploité en littérature. J’avais dévoré l’histoire d’Alexis et d’Andreas. Je ne pouvais donc passer à côté de ce nouveau récit. Cette fois-ci, l’auteur nous embarque de l’autre côté du monde en compagnie de cœurs meurtris au sens propre comme au figuré, de personnes qui ne savent plus comment vivre leur vie. Et, je n’ai qu’une chose à dire : ce livre vous fera passer par une spirale de sentiments.

Grace a subi une transplantation cardiaque alors qu’elle commençait à peine ses études de médecine. Depuis, la jeune femme ne se sent plus elle-même : le coeur qui bat en elle est en pleine santé, mais il lui est complètement étranger. Aussi, décide-t-elle de quitter Londres et tout ce qu’elle connaît pour partir au bout du monde, s’exilant chez sa tante Jenna dans un pays qu’elle ne connaît pas, pour tenter de vivre avec ce coeur qu’on lui a greffé et ré-apprendre à vivre. Mais à peine arrivée, la vie continue de lui imposer des épreuves : son véhicule tombe en panne en plein milieu du désert australien. Alors que l'orage gronde, Z surgissant de nulle part lui vient en aide. Cet homme mystérieux ne la laisse pas indifférente et, une étrange relation s’installe entre eux.

Grace souhaite reprendre sa vie en mains. Mais, comment faire lorsqu’à chaque émotion, on a peur que notre coeur nous lâche et qu’il s’emballe à la moindre occasion ? En tombant sur Z dès son arrivée, Grace est décontenancée par cet homme ténébreux, qui passe le plus clair de son temps couvert de cambouis et les mains dans les moteurs de voiture. Grace est une héroïne courageuse à laquelle je me suis profondément attachée dès le début. Malgré sa vulnérabilité évidente, elle continue de se battre, d’affronter ses peurs et ses démons sans fléchir. Surtout que Z ne la ménage pas, l’emmenant toujours plus loin dans ses retranchements. On sent qu’elle a besoin de se retrouver pour pouvoir avancer et, elle va peu à peu apprivoiser cette part d’elle-même qui lui était inconnue jusqu’ici.

Zéphéniah est, quant à lui, un personnage plutôt mystérieux, énigmatique. Une part d’ombre semble l’entourer. Dès le début, il a des réactions troublantes, parfois violentes et incompréhensibles. Il est souvent seul avec son chien, et paraît toujours replié sur lui-même, à souffrir. Il éveille instantanément la curiosité du lecteur. Qu’a-t-il bien pu lui arriver pour qu’il soit désormais aux antipodes de ce qu’il était auparavant ? Certains chapitres nous offrent une part de son passé où nous découvrons qu’avant, Z était un homme de l’extrême, de celui qui aime le frisson et l'adrénaline pour se sentir vivant. Mais, désormais, il souhaite rester en retrait, oublier son passé.

Si le début du récit n’a pas été sans me rappeler L‘Ecossais d’Anna Briac, la relation qui unit nos deux protagonistes est quant à elle bien différente. Grace et Z sont tous les deux écorchés par la vie et pensent ne pas être capables d’aimer ou, pour Z, de ne pas en être digne. J’ai aimé découvrir leur histoire, suivre leur voyage pour reprendre espoir et se reconstruire. J’ai également apprécié les nombreuses références au Marvel tout au long de l’ouvrage qui donne une dimension tout autre à Heroes. En bref, une lecture qui nous aspire dans un vortex d’émotions et dont on ne sort pas indemne.

★★★★★

Stéphanie

Du même auteure :

Battista Tarantini mentirait en affirmant qu'elle écrit depuis sa plus tendre enfance. Elle n'a pas été, non plus, un rat de bibliothèque durant sa cruelle adolescence, d'ailleurs... https://battistatarantini.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX