Sariah'Lit

Love & Darkness

26 juin 2018

"Je l’embrasse. (...) Comme si ma vie ne tenait plus qu’à elle tandis que la sienne s’effrite."

TL Oly
632 pages
Éditions Hugo Poche (2018)
Collection New Romance
Elle est sa drogue. Il est son obscurité.
Une romance sombre, qui ne vous laissera pas indemne
Tatoueur écorché, Jayden oublie son lourd passé les week- ends, lorsqu'il gomme ses limites avec ses frères de cœur, les BadASS. Bohème lumineuse et peintre, Milly n'oublie jamais cette vérité : l'existence est éphémère, alors autant éviter les complications. Les chemins si différents de ces deux artistes finissent cependant par se croiser. Entre ombre et lumière, secrets et blessures, réussiront-ils à s'aimer ?
Extrait :

« Ne pas tomber amoureux. Ne pas s’attacher à une nana. Ne plus JAMAIS ressentir quoi que ce soit pour une femme.
Pour ne pas perdre le contrôle de ma satanée sensiblerie à la con.
Y parvenir en restant absolument avec ma bande. Mes quatre frangins de coeur : Chris Jenkins et son frère Alex, Cruz et Logan. Ils m’oxygènent, me maintiennent en vie et tuent ma tendance à observer le monde avec une âme d’artiste plutôt qu’avec mes yeux désabusés. Ce qui m’empêche d’inventer, par besoin compulsif, de la beauté là où il n’y en a pas et me permet de rester lucide. D’affronter la réalité, de l’accepter et d’avancer coûte que coûte. »

Mon avis :

Love & Darkness a tout du livre qui avait tout pour me plaire : une couverture attrayante et un résumé qui n’est pas sans rappeler l’univers des Marked Men. De quoi me rendre enthousiaste à l’idée de m’y plonger. D’Oly Tl, j’avais pu découvrir Wild & Rebel qui n’était pas parvenu à me combler. Aussi souhaitais-je retenter l’aventure avec cette auteure dans l’espoir que ce nouveau livre parviendrait à me conquérir. Malheureusement, la magie n’a pas complètement opéré pour moi malgré les émotions qui se dégageaient de l’histoire.

Jayden est un homme plutôt mystérieux et sombre qui préfère la solitude lorsqu’il ne passe pas ses journées à tatouer dans son salon. Il n’y a guère que les week-ends qu’il se laisse aller en compagnie de ses amis. Avec ses quatre compagnons, ils forment un groupe qu’ils nomment les BadASS. Ils se connaissent depuis quelques années et, n’ont aucun secret les uns pour les autres. Ils ont également tous un passé qui les ont profondément marqué. Ensemble, ils passent des week-ends dans l’alcool et la luxure, à relever des défis pour oublier la noirceur de leur existence. Ils n’ont qu’une seule règle : ne jamais tomber amoureux. Mais lorsque les yeux de Jayden se posent sur Millie pour la première fois, le jeune homme est subjugué et tombe sous le charme de la jeune femme.

Millie est une artiste dans l’âme au look bohème. Elle profite de chaque instant que la vie lui offre sans engagement, sans se compliquer l’existence, tant qu’elle le peut encore. Elle ne souhaite pas s’attacher et passe d’une aventure à une autre assez facilement. Jusqu’à sa rencontre avec Jayden qui remet en cause sa façon d’agir. Auprès de lui, elle se sent plus vivante que jamais, lui confie ses craintes, ses doutes avec facilité. Mais, elle n’en oublie pas moins qu’elle ne peut s’engager dans une relation amoureuse : ses jours sont comptés et elle doit garder ses distances avec Jayden pour lui éviter de souffrir au moment où elle partira.

Je dois avouer que dans les premières pages, j’ai eu quelques difficultés à trouver mes marques dans ce récit : les clichés ont la dent dure et cet ouvrage nous en fournit quelques-uns qui m’ont exaspérée et fait lever les yeux au ciel plus d’une fois. Si l’histoire de Millie est plutôt touchante, ce n’est malheureusement pas une héroïne dans laquelle je suis parvenue à me retrouver. Alors qu’elle ne souhaite pas s’engager dans une relation, j’ai trouvé qu’elle laissait son entourage l’impression d’être indécise, donnant de l’espoir à ceux et celles qui lui sont proches et, par là-même, les blesser. Je n’ai pas toujours compris ses intentions, ses réactions. Elle m’est apparue plutôt égoïste, ne pensant qu’à elle dans ses faits et gestes. Elle ne se sent pas du tout concernée par les autres, allant jusqu’à piétiner les sentiments des gens. On peut vouloir vivre pleinement son existence, vivre au jour le jour, il n’en faut pas moins prendre en considération ses partenaires quels qu’ils soient.

Au final, Jayden est celui qui est parvenu à me toucher dans ce récit. Et, c’est parce qu’il était là que j’ai poursuivi ma lecture jusqu’au bout. Sa sensibilité et son côté passionnel m’ont émue : il cherche un sens à son existence et parvient à trouver un semblant de lumière dans la noirceur de son âme au contact de Millie. Son personnage me semblait cohérent : l’obscurité de Jayden, son combat contre ses ténèbres sont palpables à travers les mots de l’auteure. Sans ce protagoniste tourmenté, Love & Darkness n’aurait pas retenu mon attention. Il n’en reste pas moins que cette fin trop ouverte n’a pas été satisfaisante à mon goût et que trop de questions restent en suspens.

★★☆☆☆

Stéphanie

Du même auteure :

Oly TL est auteure de romance érotique BDSM.





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX