Sariah'Lit

Voyage interdit

7 août 2018

"Ma meilleure amie est morte. À cause de moi."

Jones Tara
442 pages
Éditions Hugo Poche (2018)
Collection New Romance
Stella est une lycéenne fraîchement débarquée de Miami après l’accident de voiture qui a coûté la vie à sa meilleure amie, Ever.
Après un séjour en hôpital psychiatrique, elle tente de passer inaperçue en intégrant l’Exel Academy de Boston. Elle n’aspire qu’à une chose : qu’on la laisse tranquille… elle, et ses remords. C’est sans compter sur sa particularité, un don qu’elle a hérité lors de l’accident, qui lui fera rencontrer Sebastian… de façon fort peu conventionnelle. Un don qui s’avère être à la fois son plus grand bonheur et son secret le plus lourd.
Une relation naissante entre deux mondes, qu’il faut protéger pour lui permettre d’éclore dans le monde réel.
Stella va pouvoir vérifier si l’amour a des frontières.
Extrait :

« Il y a certains moments dans la vie où la décision que l’on s’apprête à prendre sera lourde de conséquences. Et la seconde suivante, il est déjà trop tard. Je ne le sais que trop bien. Il y a cent vingt-cinq jours, j’ai pris la mauvaise décision…
Ce matin, un peu perdue, j’observe la foule des lycéens qui s’interpellent çà et là en m’ignorant superbement. Ici, personne ne me connaît. Personne pour me juger, personne pour m’insulter… Je ne suis entourée que d’étrangers. Je suis invisible. Et c’est tout ce que je souhaite. J’ai les mains moites, la gorge sèche. Mon estomac se tord à la vue de la monumentale porte noire, bardée de ferronneries, qui se dresse devant moi. L’entrée que je n’ai nulle envie de franchir.»

Mon avis :

De Tara Jones j’ai déjà eu l’occasion de parcourir Le contrat. C’est dans un tout nouveau registre qu’elle nous revient. En découvrant le résumé de son nouvel ouvrage, j’ai été intriguée par la pointe de fantastique qu’il laissait apparaître. Et, la couverture de l’ouvrage n’a fait que confirmer mon désir de découvrir cette histoire.

À dix-sept ans, Stella Forest a dû laisser son existence derrière elle et arrive à Boston où elle va tenter d’oublier les fantômes du passé pour poursuivre sa vie. Suite à un accident de voiture, la jeune fille a perdu sa meilleure amie Ever et ne parvient pas à surmonter le chagrin lié à cette perte. Plus que tout, elle se considère comme responsable de ce qui est arrivé, se morigénant de n’avoir pas su convaincre son amie de ne pas prendre le volant après une soirée trop arrosée. Rongée par la culpabilité d’avoir survécu, Stella s’est complètement renfermée sur elle-même, se coupant de tout contact avec les autres. Elle se laisse chaque jour dépérir un peu plus. Elle ne peut non plus compter sur sa famille qui, suite à sa sortie de coma consécutif à l’accident, l’a internée. Car, l’accident de Stella lui a laissé des traces, un étrange don qui lui permet de faire des voyages en dehors de son corps. Personne ne l’a crue lorsqu’elle en a parlé. Et, c’est seule qu’elle doit affronter la douleur qui l'étreint. Jusqu'au moment où elle découvre Sébastian.

Sébastian est un lycéen de l'Excel Academy dont tout le monde parle dans les couloirs et qu’elle n’a pas encore vu. Intriguée, Stella va se mettre à sa recherche durant ses voyages, la nuit. Jusqu’à maintenant, personne ne pouvait la voir. Mais, lui, le peut. Le lien qui va se tisser entre eux est rapide, les circonstances aidant : ils sont seuls et passent la nuit à discuter, à se découvrir. Nous comprenons rapidement que le jeune homme est actuellement dans le coma et, que la présence de Sébastian dans les songes n’est que temporaire. Stella est une héroïne qui culpabilise et souffre énormément. Elle trouve du réconfort dans son sommeil, dans ses voyages astraux où rien ne semble l’atteindre. Elle peut oublier, s’évader. Mais, j’ai trouvé qu’elle manquait parfois de maturité sur certaines décisions. Sébastian, de son côté, est la caricature même du garçon le plus populaire : un poil d’arrogance et d’autosuffisance quant à ses capacités de séduction sur la gent féminine. La plume de l’auteure est toujours aussi fluide et agréable à parcourir. Si la première partie du livre est plutôt intéressante, j’ai trouvé que la seconde partie de l’ouvrage était un peu trop prévisible. Le côté fantastique de l’intrigue passe au second plan, derrière la romance entre les deux personnages. Ce que je trouve vraiment dommage car cela faisait la particularité de cet ouvrage.

Dans l’ensemble, ce nouveau roman de Tara Jones se laisse parcourir. J’ai toutefois trouvé que la relation entre les protagonistes manquait parfois de réalisme et de profondeur. Et j’ai été déçue que l’auteure se soit focalisée sur la romance la majeure partie de l’ouvrage au mépris de ce qui démarquait cette histoire des autres livres.

★★★☆☆

Stéphanie

Du même auteure :

Depuis l'enfance, Tara Jones a toujours adoré raconter des histoires. Mais avant d'oser sortir les nombreux cahiers enfouis dans ses tiroirs, il s'est passé du temps, beaucoup de temps... à voyager, à travailler comme styliste, à aimer, et à élever ses deux enfants. Puis la passion de l'écriture est revenu.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX