Sariah'Lit

La légende des Quatre 1 - Le clan des loups

23 octobre 2018

"Apprendre à connaître les forces et les faiblesses de ses ennemis 
n'est jamais une perte de temps"

O’Donnell Cassandra
352 pages
Éditions Flammarion (2018)
Collection jeunesse
Ils sont quatre
Quatre héritiers de leurs clans
Ils doivent s'unir pour survivre ...
Loups, tigres, aigles et serpents
Quatre clans ennemis ...
Les yokaïs , créatures tantôt humaines tantôt animales vivent dans une harmonie fragile ...
Sur les terres humaines, la tension est palpable ...
Maya, l'héritière du clan des loups et Bregan, des tigres sont les garants de la paix ...mais pourront-ils résister à leurs instincts profonds pour sauver leurs tribus?
Extrait :

« Maya lui jeta aussitôt un regard suspicieux. Elle connaissait suffisamment Bregan pour prendre le risque de s'allier avec lui, mais Wan... elle ignorait tout de Wan. Il était aussi insaisissable qu'imprévisible et on ne savait ni ce qu'il pensait, ni ce qu'il aimait ou détestait. Son esprit était aussi impénétrable que son coeur.
Elle secoua la tête.
_ Hors de question.
_ Pourquoi?
_ Je ne te fais pas confiance.
_ Mais à lui, commença-t-il en désignant Bregan, par contre, lui...
_ Lui, c'est autre chose...
Un rictus s'afficha sur les lèvres de Wan.
_ Pourquoi?
Maya le fixa droit dans les yeux.
_ Parce qu'il est lui et que toi, tu es... toi.
_ Pfff... les femelles et la logique… »

Mon avis :

Le clan des loups est le premier tome d’une nouvelle série pour adolescents. J’ai l’habitude de parcourir la plume de Cassandra O’Donnell dans un genre totalement différent avec sa série Rebecca Kean notamment. Pour La légende des quatre, l’auteure s’est inspirée de la culture japonaise, en transformant les créatures surnaturelles et mystérieuses du folklore, les Yokais, pour nous proposer des métamorphes.

Dans un monde où se côtoient humains et créatures capables de se transformer, l'harmonie est précaire et un rien peut la troubler. Le moindre faux-pas peut déclencher une guerre entre les quatre races principales, surtout qu’une réelle animosité règne entre eux. Quatre clans existent : les Lupaïs, les Taïgans, les Rapaïs et les Serpaïs, respectivement des loups, des tigres, des aigles et des serpents. Du jour au lendemain, la paix est mise à mal lorsqu’un loup est retrouvé assassiné. Un membre de la meute des tigres semble être le coupable et le besoin de vengeance gronde dans les rangs des lupaïs. Maya, l'héritière du clan des loups, ne souhaite pas que la guerre éclate à nouveau. Tout comme Bregan, principal héritier des tigres. Ils vont devoir s’allier pour conserver leur tranquillité. Bien qu’ils se côtoient chaque jour à l’école, Bregan et Maya ont l’interdiction formelle de se parler. Ils vont devoir faire outre les règles qui leur sont imposées pour déterminer ce qui menace leurs clans respectifs.

Avec Le clan des loups, Cassandra O’Donnell nous livre une histoire intéressante avec un univers original. Un premier volet qui dresse le décor, la personnalité des différents protagonistes et les particularités liées à chaque groupe de Yokais. Je suis sûre que, dans quelques années, une fois que mon fils sera assez mature pour la violence contenue dans l’intrigue, ce dernier appréciera de découvrir cette série. Pour le moment, les actions des protagonistes me semblent trop dures pour lui proposer cette lecture, même s’il s’agit d’un livre jeunesse. L’auteure a parfaitement su mettre en avant la tension qui règne entre les clans. Mais, on comprend assez rapidement que l'agressivité vient essentiellement des hommes qui n’acceptent pas de se retrouver soumis à des créatures qu’ils jugent sanguinaires, barbares. Et, on ne peut pas leur reprocher quand on voit comment les serpents se défendent - en mangeant ses ennemis. Unis dans un même objectif, chaque clan de Yokais va mettre de côté les différents, coopérer et, parfois, remettre en question les valeurs, les traditions qu’ils ont toujours connues. C’est une histoire riche, complexe, qui mêle habilement l’action et l’émotion, qui ne sombre pas dans la sévérité et vogue parfaitement entre légèreté et tragédie. L’ensemble est assez bien dosé et, j’ai aimé les liens qui se créent au fil des pages.

En bref, un premier tome qui happe immédiatement le lecteur. Je n’ai pas vu les pages défilées, totalement entraînée par le rythme du récit. Les différents protagonistes sont attachants. L’intrigue offre de nombreux rebondissements, des émotions. L’auteure ne s’attarde pas sur des descriptions inutiles et va directement au but. C’est efficace. Je recommande cette lecture.

★★★★☆

Stéphanie

Du même auteure :

Cassandra O’Donnell est auteur français d'urban fantasy.
Elle est une réalisatrice de reportage et de documentaire, mais est passionnée depuis longtemps par l'écriture.
Elle se fait connaître en publiant en 2010, aux éditions "J'ai lu", les aventures de "Rebecca Kean", son héroïne dont la série connu un véritable succès dès sa sortie. Elle est un des piliers de l'urban fantasy en France grâce à sa saga.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





LES MOTS DOUX :

  1. C'est une série qui me tente beaucoup depuis sa sortie. Je pense que je finirai par craquer ;-)

    RépondreSupprimer