Sariah'Lit

Alice au pays des casseroles

9 novembre 2018

"Encore un pas. Extérioriser. Avancer. Souffler et continuer à courir sans s'arrêter. 
Pour fuir ? Non, pour revenir sans se trahir."

Brunaud Maud
220 pages
Éditions Marivole (2018)
Collection Gossip de campagne
Il était une fois... Moi ! Alice ! jeune femme douce et timide dans la trentaine (on ne demande JAMAIS son âge exact à une femme !). Célibataire. 90/60/90 (enfin, à peu près... à la louche quoi ! à la bonne grosse louche !). De loin et sans lunettes, on me dit que je ressemble assez à Émily Blunt… Heureuse propriétaire d’un chien-saucisse et de deux perruches. Je demeure en pleine campagne berrichonne où je tiens le restaurant familial depuis que maman (contrainte et forcée) m’a passé la main. Je bous souvent intérieurement et je ne sais pas pourquoi je n’arrive jamais à me lâcher ! C’est un peu comme si le chanteur de Kiss était coincé dans le corps d’Édith Piaf ou comme si on voulait apprendre à mordre à un ours en peluche. Je ne suis donc ni une princesse de conte de fées ni une icône mode du XXIe siècle à la Kim Kardashian, vous l’aurez peut-être remarqué… Ainsi, commence « l’histoire de ma vie » ! Jusqu’ici, je me suis toujours évertuée à ne pas me montrer trop gourmande et j’ai goûté, avec parcimonie, aux plaisirs de la vie. Mais, un jour, mon petit château de convenances et de solitudes s’est envolé aux quatre vents... tout ça à cause d’un food-truck installé devant ma porte et de son séduisant propriétaire !
Extrait :

« Ce matin, tout est normal... à une exception près. Il y a un intrus ! Là, à deux pas du resto, juste sous mes yeux ! En une seconde, je cerne le problème et imagine avoir la solution en poche... sauf qu'on a pas le droit d'utiliser un bâton de dynamite en plein centre-ville. Dommage, cela m'aurait fait gagner du temps, car le loup est dans la bergerie. »

Mon avis :

J’apprécie beaucoup les réécritures de conte et en voyant le titre de cet ouvrage, j’ai immédiatement sauté sur l’occasion de le découvrir. L’héroïne, Alice, est une trentenaire qui officie comme chef dans un restaurant familial qui appartenait à feu son père. Aujourd’hui, sous la houlette de sa mère dont elle ne parvient pas à s’émanciper, elle n’a plus goût à ce qu’elle fait. Toujours les mêmes plats à cuisiner jour après jour sans pouvoir en changer une seule étape anéantit l’enthousiasme d’Alice. Son existence l’ennuie et, elle aimerait la voir changer, pouvoir exprimer sa propre personnalité à travers ses plats et retrouver l’étincelle que lui a transmis son père pour la cuisine. Avec l’arrivée d’un food-truck sur la place du village, installé juste en face de son restaurant, Alice retrouve une raison de se lever le matin et de rejoindre sa cuisine.

Si j’aime autant lire les livres “chick-lit”, des romans dit essentiellement réservés aux femmes et faciles à lire, c’est parce qu’ils regorgent d’humour et de bons sentiments. Alice se retrouve confrontée à de nombreuses situations rocambolesques et ne manque pas de nous faire rire. Cependant, c’est une héroïne qui tend parfois à nous agacer, incapable de se prendre en main et de se confronter aux gens lorsqu’elle n’est pas d’accord. Elle a tendance à se laisser embarquer et à capituler devant les désirs des autres, quitte à complètement s’oublier. Durant l’histoire, elle va devoir grandir, assumer ses choix et s’imposer. Elle va oser, prendre en main son destin. Mais, ce ne sera pas toujours simple et elle se laissera emporter parfois contre les mauvaises personnes pour de mauvaises raisons. En dehors de l’évolution d’Alice, de la simplicité de l’héroïne, on tente de percer l’identité de la personne qui essaie de nuire au restaurant.

J'ai passé un agréable moment en compagnie de ce livre. La plume de Maud Brunaud est simple et se laisse lire facilement, sans aucune prétention. Le livre est d’ailleurs assez court, mais n’en reste pas moins intéressant. Nous entrons dans le vif de l’intrigue dès les premières pages, sans se perdre en mille et un détails inutiles. L’auteure nous donne de nombreuses anecdotes tout au long de l’ouvrage pour asseoir le réalisme de son histoire, comme celle concernant le premier food-truck, qui, à ma grande surprise, est bien plus vieux que ce que j’aurais imaginé. La romance est présente, mais reste assez ténue par rapport à ce que je peux lire habituellement.

En bref, une comédie romantique agréable à parcourir et plutôt bien écrite. Je ne manquerai pas de découvrir d’autres ouvrages de l’auteure si l’occasion se présente.

★★★★☆

Stéphanie

Journaliste et écrivain, Maud Brunaud a écrit de nombreux ouvrages, notamment sur le Berry, dont elle est native. Généreuse, pétillante et dynamique, elle voulait écrire quelque chose qui lui ressemble. C’est avec enthousiasme qu’elle s’est lancée dans la rédaction de ce « gossip » de campagne.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX