Sariah'Lit

Le jardin des mensonges

8 décembre 2018

"Elle avait renoncé à tout espoir de se marier et fonder un foyer."

Quick Amanda
376 pages
Éditions J’ai lu (2018)
Collection aventures & passions
Ursula Kern fait face à la pire crise de sa carrière, et de son existence. Son employée et amie Anne est retrouvée morte et la police conclut à un suicide. Mais Ursula ne peut y croire : des indices probants lui font soupçonner un meurtre. Elle décide donc de mener l’enquête en remplaçant Anne sur son lieu de travail. « Une folie ! » la met en garde Slater Roxton, un riche archéologue qui lui impose sa présence troublante pour résoudre cette sombre affaire. Entre un assassin à débusquer et Slater, dont la personnalité énigmatique cache un tempérament ardent, Ursula comprend vite qu'elle court au-devant de grands dangers...
Extrait :

« Côtoyer des hommes entraînait un certain danger. Cependant, se découvrir une attirance pour l’un de ses clients n’était pas le genre de risques qu’elle avait eu en tête lorsqu’elle s’était fixé cette règle. Elle avait surtout craint que les hommes n’entachent les réputations immaculées de ses secrétaires. »

Mon avis :

De l’auteure, j’avais pu apprécier les deux premiers volets de sa série Les ladies de Lantern Street. J'espérais retrouver dans cette histoire ce qui avait retenu mon attention dans ces lectures. La combinaison entre romance historique et mystère ne pouvait qu’en outre m'attirer.

Ursula Kern a dû changer de nom après un scandale qui l’a touchée dans son passé et s’est construit une nouvelle existence avec l’agence de secrétariat Kern où elle propose à des femmes de mener une carrière respectable, une entreprise qui se révèle performante et reconnue dans tout Londres. Mais un drame vient bouleverser l'équilibre d’Ursula. Sa meilleure secrétaire mais également sa plus proche amie, Anne Clifton, est retrouvée morte, un suicide qu’elle ne parvient pas à comprendre. Anne était pleine de vie et Ursula refuse de croire qu’elle ait pu se tuer. Contrairement à la police, elle décide de mener sa propre enquête pour faire la lumière sur cette affaire. Travaillant actuellement pour le mystérieux Slater Roxton, un archéologue qui a acquis une renommée après avoir accidentellement été enterré vivant dans un tombeau sur une île, elle souhaite donner son congé. Mais, ce dernier s’est pris d’une affection sans nom pour elle et ne semble pas prêt à la laisser partir. Incapable de la convaincre d'abandonner son plan dangereux, il insiste donc pour aider Ursula à trouver la vérité. Bon gré, mal gré, elle s’allie à Roxton. Mais, le danger n’est pas toujours là où on l’attend.

Le jardin des mensonges est une lecture attrayante à bien des égards. L’intrigue tourne essentiellement autour du meurtre d’Anne. Mais il y a également une romance qui s’installe peu à peu entre nos deux protagonistes. Ursula est une héroïne forte, qui dénote de celles qu’on nous propose habituellement. C’est une entrepreneure, une femme forte, en avance sur son temps. Elle met un point d’honneur à tout gérer seule et ne cache pas son désir de mener son existence comme elle l’entend. De son côté, Slater est un personnage énigmatique, qui d’après les rumeurs qui courent sur lui, aurait des rituels particuliers qui ne concordent pas avec les conventions sociales… Même si toutes ne sont pas fondées, j’ai aimé sa particularité, sa réserve, sa force. Un héros comme je les aime : il est passionné, gentil et nullement ennuyeux. Les échanges entre Ursula et Slater sont amusants : il est intéressant de voir comment ils tournent l’un autour de l’autre, découvrant leur attrait mutuel.

Dans ce livre, comme dans les précédents que j’ai lu d’Amanda Quick, la romance passe en second plan. Mais cela ne gâche en rien l’attrait de la lecture : l’action est présente, le style d'écriture est toujours aussi passionnant. L'histoire est développée et malgré les indices, le coupable n’apparaît pas immédiatement. En somme, une lecture sympathique et agréable à parcourir.

★★★☆☆

Stéphanie

Du même auteure :

Amanda Quick est le pseudonyme utilisé par Jayne Ann Krentz pour ses romances historiques. Auteure aux talents multiples, elle a conquis de très nombreuses lectrices grâce à ses histoires teintées d’humour et d’émotion.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX