Repose en paix... mais pas tout de suite d'Aurore Chatras
Juste un mot de Liz Plum
Loren Ascott 1 - Gardien enchaîné de Florence Cochet
Hybrides 10 - Lune de Laurann Dohner
Rouge de Pascaline Nolot
A cœurs perdus de Evelyne Jones
Le sixième monde 1 - La piste des éclairs de Rebecca Roanhorse

Les frères Kincaid 3 - Le guerrier

28 janvier 2019

"Ce que je veux par dessus tout, c’est la paix."

Blackwood Lily
312 pages
Éditions J’ai lu (2018)
Collection aventures & passions
Face à la menace d’une incursion armée, Derryth MacClaren fuit la forteresse d’Inverhaven et tombe dans une embuscade. Elle devient le trophée de guerre du chef ennemi. Sauvée du déshonneur par sir Cull, dit le Sans Nom, Derryth se fait passer pour une vulgaire paysanne et accepte de partager sa tente. Succombant bientôt au charme de ce colosse blond qui sait l’éveiller aux joies de la volupté, elle se donne à lui corps et âme. Mais la marque mystérieuse qu’il porte gravée dans sa chair va changer leur destinée à jamais…
Extrait :

« Le garçon réprima un sourire sarcastique. S’il ne portait pas trop de stigmates, c’était uniquement parce qu’on le corrigeait à coups de bâton plutôt qu’à coups de fouet.
L’Écossais lui saisit le menton et le força à le regarder dans les yeux, qu’il avait sombres et étincelants.
-Dis-moi comment tu t’appelles, lui ordonna-t-il.
Le garçon fouilla en vain dans sa mémoire. Il n’avait jamais eu de nom - du moins, pas de nom véritable comme “Omid” ou “Ivar”.
-Boy, répondit-il d’une voix rauque.
L’étranger se mit à rire, la tête rejetée en arrière.
-Très bien, Boy… conclut-il en reportant son attention sur lui. Aimerais-tu devenir un guerrier écossais ? Aimerais-tu te battre pour moi ? »

Mon avis :

Le guerrier est le troisième volet de la série Les frères Kincaid, l’histoire de trois garçons présumés morts à la suite à l’attaque du château d’Inverhaven. Mais, avec l’aide d’hommes de confiance, les fils Braewick ont pu fuir et ont été séparés. En grandissant, ils ont peu à peu oublié qui ils étaient et d’où ils venaient. Ce volet s’intéresse au denier frère Cullen.

Derryth MacClaren est effrayée et bouleversée lorsque le Laird de Kincaid la renvoie à Falranroch auprès des siens sous prétexte de préparer l’arrivée prochaine du bébé de sa soeur. Mais cette dernière craint que des soldats n'attaquent le château d’Inverhaven. Niall, son beau-frère, estime qu’elle sera plus en sécurité loin de la menace représentée par Buchan, fils du roi d'Écosse, ennemi juré qui a promis de se venger des Kincaids. Déguisée en paysanne, Derryth prend la route sous bonne garde. Les plans tournent toutefois mal peu de temps après, lorsque leur groupe est attaqué et qu’ils se retrouvent prisonniers de Cull, un homme de leur ennemi, un guerrier sans peur et sans âme qu’elle va peu à peu découvrir sous un nouveau jour.

Cull le sans Nom, garde du roi et chevalier d'Écosse, n'a aucun souvenir de sa vie avant les années passées en tant qu'esclave d'un navire. À l’âge de douze ans, Buchan l’a racheté, nourri, vêtu et entraîné à devenir un guerrier. Tout ce qu’il est aujourd’hui, Cull le doit à Buchan et, il lui voue donc une dévotion sans borne. Aussi, lorsque celui-ci lui demande de diriger ses hommes pour demander la reddition du Laird du clan Kincaid et de toutes ses propriétés, ou les prendre de force si nécessaire, il n’hésite pas. Mais sa rencontre avec Derryth va bouleverser les choses. Il ignore que Derryth MacClaren est la soeur de l'épouse de Niall Braewick, dont le château est destiné à être capturé par son armée. Il sait seulement qu'il est tombé amoureux d'une femme forte, qui l’accepte tel qu’il est.

Ce qui nous retient dès le début de l’ouvrage est le personnage de Cull, son insensibilité à ce qui l’entoure. Mais, malgré son détachement de la plupart des émotions, il protège ceux qu'il considère comme faibles ou ayant besoin de protection. Aussi, face à Derryth, aussi menu qu’une enfant, il décide de la garder près de lui, de la tenir éloignée de ces hommes rustres et brutaux. C’est un personnage complexe, agréable à découvrir. J’ai été moins envoûtée par Derryth. Elle m’a semblée parfois immature, trop ingénue pour évoluer avec sans froid à ses côtés. Dans son rôle, elle manquait pour moi d’un petit quelque chose pour la rendre plus authentique, plus apte à défier Cull. Leur histoire d’amour évolue doucement au fil des pages. Même si la lecture est agréable et que nous levons le voile sur de nombreux points sombres de l’intrigue autour des trois frères, Le guerrier ne me laisse pas un souvenir impérissable. L’histoire est plutôt prévisible.

Chaque livre de cette série a été rempli d'action, d'intrigues palpitantes et de passion. Ce dernier chapitre de la saga des Frères Kincaid ne fait pas exception à la règle, même si, pour ma part, il n’était pas le meilleur des trois. La plume de Lily Blackwood reste toutefois toujours aussi agréable à parcourir. J’espère d’ailleurs que l’auteure nous offrira un tome sur Robert, l’un des personnages secondaires, qui même sans faire partie de la fratrie, a su faire ses preuves et attirer l’attention. II mérite sa propre histoire, sa propre fin heureuse.

★★★☆☆

Stéphanie

Du même auteure :

Lily Blackwood vit au Texas avec son mari et ses deux enfants, ainsi que son chien et ses deux chats. Elle aime flâner dans les marchés aux puces, cuisiner, manger et surtout ne pas faire le ménage chez elle. Elle a récemment appris à tricoter et s'amuse avec ses pelotes de laine depuis. Elle est attirée par tout ce qui a attrait à l’histoire, et adore imaginer une époque où tout était dangereux et aventureux, où les histoires d’amour et les heureux dénouements étaient chose rare. http://www.lilyblackwood.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX