La famille Wentworth 2 - Elle rêvait au bonheur de Grace Burrowes
Midnight sun de Stephenie Meyer
Passions en Ecosse 4 - Le diable de Dunakin Castle de Heather McCollum
L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>

No love, no limits

24 janvier 2019

"C'est parfois dans un sourire, dans un regard, 
que sont cachés les mots qu'on n'a jamais su dire."


Maury Mag
390 pages
Éditions Addictives (2018)
Collection Luv
Pas d’attaches, ni de complications ? Ben voyons…
Accro à l’adrénaline, Lucas n’obéit qu’à une règle : ne jamais s’attacher, toujours rester libre.
Douce et sensible, Marie refuse de tomber amoureuse.
Ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais le chien de Marie provoque un accident qui bousille la moto de Lucas.
Et elle n’a pas les moyens de payer les réparations.
Qu’à cela ne tienne, Lucas a une idée lumineuse !
Elle se fait passer pour sa copine, et il éponge sa dette.
Simple, non ?
Sauf quand chacun est la plus grande tentation de l’autre…
Extrait :

« Je suis brusquement tiré de mon sommeil vers sept heures. Dans un premier temps, je pense que la canalisation a de nouveau pété, avant de réaliser que ce maudit clebs est en train de me lessiver la gueule à grands coups de langue gluante.
– Bordel, le chien, mais vire de là !
Marie arrive au pas de course en m’entendant brailler comme un putois, mais à peine a-t-elle franchi le seuil, qu’elle pousse un cri en se plaquant les deux mains sur les yeux.
– Lucas ! Tu pourrais enfiler un truc, là ? Un pull, une serviette, le tapis ?
– Quoi ? Je suis juste torse nu, minipouss, pas de quoi dramatiser.
– Je dramatise si je veux ! Mets quelque chose sur ton dos !
– Eh ! je te signale que ton monstre a essayé de me fourrer sa langue au fond du gosier ! C’est moi qui suis traumatisé ! »

Mon avis :

Après avoir lu My Hipster Christmas de cette auteure avec lequel j’avais passé un bon moment de lecture, je ne pouvais passer à côté de la découverte de ce récit. J’avais ressenti les émotions des protagonistes, je m’étais laissée emporter par la plume de l’auteure, et j’espère retrouver cela ici. Je me suis donc plongée dans cette nouvelle lecture avec un certain enthousiasme et impatience.

Le chien de Marie ne cesse de provoquer des accidents, et ce matin-là est celui de trop, lorsqu’il traverse brusquement la route, devant la moto de Lucas. Ce dernier freine, mais le mal est fait : la moto fait une embardée pour ne pas le percuter et se traîne sur le bitume sur de longs mètres, abîmant son engin. Marie étant dans l’incapacité de payer le montant astronomique des réparations dues à cet accident, Lucas lui propose un compromis : venir vivre chez lui en se faisant passer pour sa petite amie le temps du séjour de ses parents à Nîmes, un mois à vivre à deux pour éviter que la mère de Lucas ne lui cherche une compagne qu’il ne désire pas. Marie, bien consciente que l’offre est inattendue et étrange, accepte la proposition de Lucas sans omettre de poser certaines conditions à leur arrangement. Mais, les règles ne sont-elles pas faites pour être transgressées ?

Je ne suis pas déçue de ma découverte de No love, no limits, qui est la suite de Fast Games pour celles et ceux qui connaissent. Il peut toutefois se lire indépendamment ; je ne l’ai moi-même pas lu. J’ai aimé l’histoire de Lucas et de Marie. Ils ne partent pas vraiment sur de bonnes bases et ne cessent d’avoir des échanges piquants, se cherchant constamment mutuellement. On ressent pourtant immédiatement l’attirance qu’il y a entre eux. Et, c’est d’ailleurs pour cela que Marie veut lui imposer des règles, afin d’éviter de succomber à la tentation. Lucas est un bel homme, avec une certaine virilité qui ne manque pas d’attirer l’attention des femmes qui croisent sa route. Lucas en est conscient et en joue pour cumuler les conquêtes. Il ne s’en cache pas. Il préfère se consacrer pleinement à sa passion pour la moto qui lui apporte ce pic d’adrénaline qui lui permet d’avancer. Marie est tout son contraire. Malgré ses défauts, Lucas va aider Marie à reprendre confiance en elle, se reconstruire après sa mauvaise expérience avec son ancien compagnon qui n’a eu de cesse de rabaisser la jeune femme durant des années. Marie ne parvient plus à faire confiance aux hommes. Et avec ses manières directes, Lucas arrive à rétablir une image saine d’elle. L’histoire évolue progressivement, l’auteure ayant su doser parfaitement les émotions des protagonistes au fil du récit.

Mag Maury est parvenue à capter mon attention dès les premières pages et tout au long de l’ouvrage. La personnalité des différents protagonistes, que ce soit Lucas ou Marie, ou même pour les personnages secondaires, est authentique. Je me suis laissée happer par eux. No love no limits est une lecture touchante et plutôt addictive que je vous conseille. C’est une lecture agréable sublimée par la plume de l’auteure.

★★★★☆

Stéphanie

Du même auteure :

Mag Maury possède une plume énergique et tendre, et ne se retrouve jamais à court d’humour.





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX