Les survivants 4 - Bas les masques ! de Shana Galen
Sauvages 3 - Le chant du loup de Maria Vale
Les ombres de la nuit, Intégrale 5 de Kresley Cole
Comme une comédie romantique de Rachel Winters
Les secrets de Charlotte Street 1 - Par amour de Scarlett Peckham

Black wings 1

16 avril 2019

"Personne n'échappe à la mort. Pas même son laquais."

Henry Christina
380 pages
Éditions Milady (2019)
Collection bit-lit
Rien de tel qu’être agente de la mort pour vous pourrir la vie.
Pour Madeline Black, escorter les défunts dans l’au-delà est un travail à toute heure et très mal payé. Certes, on y gagne des pouvoirs magiques et une paire d’ailes impressionnantes, mais aussi un patron exaspérant, une gargouille grincheuse à supporter, et bien des factures impayées. Les choses semblent s’améliorer lorsque le séduisant Gabriel Angeloscuro s’installe dans l’appartement au-dessus du sien... jusqu’à ce qu’un monstre terrifiant ravage les rues de Chicago, et que Maddy se découvre des pouvoirs inconnus, liés à un héritage dont elle ignore tout et qui fera d’elle la cible de tous les feux de l’enfer et du paradis.
Extrait :

« -Puis-je vous demander ce qui vous est arrivé ?
Oh ! il y a juste un fichu démon géant qui a essayé de m’arracher le cœur pour le rapporter à son maître. Rien de grave, songeai-je. Je changeai un tant soit peu de position pour m’appuyer sur mes avant-bras, les jambes allongées derrière moi, et je levai la tête vers lui. J’avais vraiment envie de me mettre debout, parce qu’il me semblait que ce serait mieux pour ma dignité, mais Douleur et Fatigue s’étaient liguées contre Dignité, et cette dernière décida de battre en retraite par instinct de conservation.
-J’ai eu un petit accident, dis-je.
-Je vois ça, répondit Gabriel. »

Mon avis :

Un univers bit-lit avec des anges au cœur de l’intrigue, voilà une combinaison que j’apprécie en ce moment. La couverture par ailleurs ne manquait pas d’attrait et j’étais impatiente de découvrir ce nouvel univers.

Madeline Black vit seule depuis son adolescence où elle partage un appartement au cœur de Chicago avec une gargouille. Avec un père absent de son existence et une mère décédée, Madeline a dû assumer très tôt ses responsabilités d’agente de la Mort. C’est une faucheuse avec tout le packaging, de grandes ailes noires invisibles qui lui permettent de voler aux quatre coins de la ville. Elle collecte les âmes des morts et les escorte jusqu’à leur dernière résidence, une porte qui les conduit vers autre chose. Une carrière qu’elle a héritée de sa mère et dont elle s’acquitte de son mieux. Cet emploi lui donne peu l’occasion de se faire des amis ou de construire des relations. Quand Gabriel Angeloscuro, un nouveau locataire potentiel, sombre et ténébreux, se présente à sa porte, Madeline est troublée. Mais, elle n’a pas le temps de s’attarder sur ses sentiments que des démons tentent de tuer la jeune femme et des morts inexplicables se produisent, des décès non-prévus dans le registre des faucheurs qui attisent la curiosité de Madeline.

Christina Henry nous offre un univers où anges, néphilims et démons se côtoient dans une intrigue mythologique plutôt intéressante. Pour avoir lu de nombreux ouvrages de ce genre, l’auteure est parvenue à m’emporter dans son intrigue facilement. J’ai apprécié que la romance entre Madeline et Gabriel prennent le temps de se développer, que le rapprochement ne soit pas immédiat et qu’il est le temps de s’apprivoiser sur plusieurs tomes. Madeline est une héroïne indépendante, impertinente, avec une certaine force de caractère pour être parvenue à vivre si longtemps seule sans tomber dans une angoisse extrême. Toutefois, certains aspects de sa personnalité ne m’ont pas semblé réalistes, comme le fait qu’elle soit resté aussi isolée avec ces différents emplois. Elle pourrait parfaitement vivre sa vie, puisqu’elle parvient à avoir un meilleur ami.. Ce point ne m’a toutefois pas empêché de poursuivre ma découverte. Alors qu'elle se fraye un chemin à travers le mystère de la mort de sa mère, l’attaque de démons, elle commence à découvrir un monde qu'elle n'aurait jamais cru exister. Comme il est fréquent dans ce genre littéraire, l’héroïne est entourée de nombreux hommes, tout aussi intriguants à découvrir.

En bref, un premier volet qui pose les bases de la série et qui donne envie de poursuivre sa découverte. Black Wings a du potentiel, en espérant que l’auteure approfondisse les émotions et les relations entre nos personnages pour affûter la tension dans l’intrigue.

★★★

Stéphanie

Christina Henry a étudié à l’université de Chicago. Adepte de la course de fond, c’est une boulimique de la lecture et une grande fan de films sous-titrés. Elle vit à Chicago avec son mari et son fils.
http://www.christinahenry.net/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX