Blood type 1 - Compagne de sang de K. A. Linde
Conte des royaumes oubliés 2 -Le prince cygne d'Isabelle Lesteplume
Tiger - Entre ses griffes de Pauline Libersart
La famille Wentworth 2 - Elle rêvait au bonheur de Grace Burrowes
Midnight sun de Stephenie Meyer
Passions en Ecosse 4 - Le diable de Dunakin Castle de Heather McCollum
L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie

Les coeurs pourpres 1 - Mordue

26 septembre 2019

"Voilà qui résumait la vie d'un humain : 
se mouler à son environnement ou se faire pointer du doigts."

R. Séverine
285 pages
Éditions Heartless (2018)
Embarquée dans un week-end d'intégration déjanté, Angie, jeune étudiante en psychologie, croise la route d'un vampire qui la mord et la marque comme sienne. Elle se retrouve alors sous la domination d'un être impitoyable, dangereux et diabolique. Sans échappatoire, elle voit sa vie s'effondrer jusqu'à ce qu'elle croise le chemin du frère de son maître, un vampire énigmatique qui fera naître de nouveaux sentiments en elle. L'alchimie est immédiate entre les deux mais que vaut l'amour dans cet univers démoniaque où le sang, les morsures et les secrets les plus obscurs s'entremêlent ?
Extrait :

« – Mords-la et marque-la, je te l’autorise, répéta Laurent.
Lorsqu’Alban s’inclina vers mon cou, je fermai les yeux en priant pour qu’il ne cède pas. Le tableau était désolant : deux vampires se tenaient penchés sur moi, prêts à me sucer le sang, un sang qui essayait tant bien que mal de rester en moi, de se renouveler malgré les nombreuses morsures que j’avais subies en quarante-huit heures.
– Je suis désolé, souffla Alban avant de planter ses crocs dans ma chair.
Sa succion était forte, et lorsque Laurent prit mon poignet pour y planter les siens, je me perdis dans une pénombre ressemblant à un enfer douloureux. »

Mon avis :

Tentée de me replonger dans un univers d’urban-fantasy, mes premiers amours, je me suis tournée vers ce récit publié aux éditions Heartless. Une jolie couverture qui a attiré mon œil et ma curiosité, un résumé attrayant, de quoi combler mes envies du moment.

La cohabitation entre vampires et humains est précaire depuis que les hommes ont négocié l’exil des créatures de la nuit dans les souterrains de la ville pour pouvoir mener une existence paisible. Angie, jeune étudiante en psychologie de dix-neuf ans, a jusqu’ici mené une vie simple et commune auprès de parents restaurateurs tout en se méfiant des vampires tapis dans l’ombre. Marquée par des complexes depuis sa jeunesse, elle a toujours été une fille discrète et assez réservée. Lors d’un week-end d’intégration pourtant, elle se laisse embarquer et approcher par un des étudiants qui la fait boire plus que de raison. Au réveil, Angie est sur le point de servir de repas à des vampires. Mais l’un d’eux la sauve d’une mort imminente, lui demandant alors de se lier à lui par un contrat. Devenant une mordue, elle devient l’humaine à laquelle Laurent, une figure importante de l’univers vampirique, pourra se nourrir chaque jour sans qu’elle ne puisse se refuser à lui. Plus toute à fait humaine pour vivre parmi eux, mais pas tout à fait vampire pour être acceptée, Angie voit son existence prendre un nouveau tournant.

Si la base de l’intrigue me semblait intéressante, j’ai cependant trouvé que le récit, dès le départ, manquait d’un petit quelque chose pour retenir mon attention. J’ai toutefois persévéré dans la lecture, espérant que cela s’améliorer au fil du récit. J’attendais énormément de cette histoire, vu le décor que nous dressait l’auteure. Mais, même par la suite, la narration de l’histoire ne m’a à aucun moment permis de m’attacher à l'héroïne dont les choix diffèrent d’un chapitre à l’autre. Elle est plutôt naïve, imprévisible. Laurent, de son côté, est à l’image de ce que l’on redoute d’un vampire : plutôt froid, calculateur et cruel. À de nombreuses reprises, je me suis interrogée sur lui sur ses ambitions et ses attentes vis-à-vis d’Angie. Il aurait pu apporter quelque chose à l'histoire ou encore Alban, son frère est son parfait opposé question personnalité. Mais ce ne fut pas le cas. Je pense réellement qu’il manquait un je-ne-sais-quoi pour que je parvienne à me retrouver dans ma lecture.

Le manque de dialogue, une héroïne trop imprévisible et versatile ne m’ont pas permis d’aller jusqu’au bout de ce premier tome.

★★☆☆☆

Stéphanie





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX