Et ta vie m'appartiendra de Gaël Aymon
Repose en paix... mais pas tout de suite d'Aurore Chatras
Juste un mot de Liz Plum
Loren Ascott 1 - Gardien enchaîné de Florence Cochet
Hybrides 10 - Lune de Laurann Dohner
Rouge de Pascaline Nolot
A cœurs perdus de Evelyne Jones

Comme une comédie romantique

16 mai 2020

"J’ai entendu que les rom-coms requéraient de sortir le grand jeu"

Winters Rachel

475 pages
Éditions Milady (2020)
Collection Hauteville
Evie Summers a presque trente ans, et travaille dans une agence audiovisuelle spécialisée dans la conception de scénarios. Condamnée à n’être qu’une assistante depuis des années, elle attend sa promotion avec impatience. Seulement voilà, si elle n’arrive pas à convaincre Ezra Chester d’achever son scénario de comédie romantique, non seulement elle n’aura pas sa promotion, mais elle perdra son boulot. Seul hic, Ezra a l’angoisse de la page blanche, et il ne se remettra au travail qu’à une condition : Evie doit lui prouver qu’on peut aussi tomber amoureux dans la vraie vie. Prête à tout pour sauver l’agence en péril, la jeune femme va rencontrer Ezra comme Harry rencontre Sally et comme Hugh Grant rencontre Julia Roberts.
Extrait :

« Cette fois, j’allais clairement le faire. Je marcherais droit vers lui, les yeux sur mon téléphone, feignant la distraction, et lui rentrerais dedans « accidentellement ». Alors nous aurions une histoire de « comment nous nous sommes rencontrés » vraiment jolie. Une jolie rencontre.
Bien sûr, le problème de ne pas regarder où vous allez, c’est que percuter quelqu’un est assez inévitable. Seulement, vous ne pouvez pas toujours choisir qui.
Les cinq secondes suivantes se déroulèrent dans un ralenti insoutenable.
Cinq. Je gardai les yeux sur mon écran, tins mon verre haut et pris de la vitesse.
Quatre. Au tout dernier moment, je relevai la tête.
Trois. Mon sourire était timide ; ses yeux emplis d’horreur.
Deux. Parce qu’il venait d’être rejoint par sa minuscule grand-mère, qu’il serrait maintenant d’un bras protecteur contre sa poitrine.
Un. Je lui fonçai dedans, comprimant sa mamie entre nos deux corps tandis que le jus d’orange quittait le verre.
Tout redevint net et précis. Je m’écartai, le cœur battant la chamade »

Mon avis :

Durant cette période plutôt particulière, j’avais envie lire une petite histoire simple et mignonne, quelque chose qui me permettrait de m’évader. Et mon choix s’est porté sur Comme une comédie romantique.

Evie travaille à l'agence William Jonathan Montgomery & Sons spécialisée dans la conception de scénarios. Elle y est l'assistante de Monty depuis sept longues années et n'a pas encore été promue agente. Le rêve d'Evie lorsqu’elle était plus jeune était d'être scénariste, mais quand son père est mort, elle a perdu toute confiance. Ses amis savent qu'Evie est destinée à plus que faire les sales besognes de Monty, mais ce dernier n’est pas prêt à le promouvoir. En effet, l'agence est au bord de l'effondrement. Evie a trois mois pour obtenir Ezra Chester, un auteur oscarisé dès son premier scénario, pour terminer son deuxième script qu’il tarde à rendre. La tâche pour Evie semble insurmontable, surtout quand elle découvre qu’Ezra ne croit pas au rencontre romantique, des scènes comme on le voit à l'écran, dans la vraie vie. Elle accepte alors d'organiser une variété de rencontres pour trouver l’amour et d'écrire sur ces escapades afin d’aider Ezra à trouver l’inspiration....

Si vous aimez les comédies romantiques telles que Love Actually, Pretty Women ou, encore, Quand Harry rencontre Sally, vous ne pourrez qu’être conquis par ce roman. Même si j’ai eu des suspicions dès les premières pages quant à l’issue de l’intrigue, j’ai vraiment apprécié découvrir les différents rendez-vous de notre héroïne. Je me suis retrouvée dans cette dernière : elle est simple, désintéressée et surtout, une indécrottable romantique. Il y a une certaine part de nervosité dans ses actes, si bien qu’elle a une fâcheuse tendance à se retrouver dans des situations complètement désopilantes. On ne peut que l’apprécier et rire de ses péripéties. Plus d’une fois, j’ai ri face à ses quiproquos, ses petits fiascos... L’auteure nous plonge directement dans l’intrigue dès les premières pages. Chaque chapitre s’ouvre comme un film ou une pièce de théâtre, et après chaque épisode, Evie se retrouve dans petit café de Londres pour envoyer une histoire par e-mail à Ezra. Ces répétitions donnent un certain rythme à la narration. Il y a plusieurs protagonistes secondaires qui accompagnent Evie dans ses aventures, chacun avec une personnalité qui lui est propre, quoiqu’un peu caricatural, et qu’on retrouve facilement dans les comédies romantiques.

Ce fut une lecture amusante qui est restée en quelque sorte très légère malgré certains sujets plus graves abordés en second plan, tels que la confiance en soi. La plume de l’auteure est facile à parcourir. J’ai d’ailleurs lu l’ouvrage d’un trait sur une soirée. 

★★★★☆

Stéphanie

Rachel Winters vit à Londres. Après une maîtrise en écriture créative, elle a rédigé une chronique hebdomadaire sur les animaux de compagnie, bien qu’elle n’en possède aucun. Elle aime les grandes promenades, à la ville comme à la campagne, et croit dur comme fer que de bons amis et du bon vin viennent à bout de tous les problèmes.

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX