La famille Wentworth 2 - Elle rêvait au bonheur de Grace Burrowes
Midnight sun de Stephenie Meyer
Passions en Ecosse 4 - Le diable de Dunakin Castle de Heather McCollum
L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>

Rouge

18 juillet 2020

"Elle ne t’apportera point la paix."

Nolot Pascaline

315 pages
Gulf Stream editeur (2020)
Collection Electrogène Fantaisie
Accroché au versant du mont Gris et cerné par Bois Sombre se trouve Malombre, hameau battu par les vents et la complainte des loups. C'est là que survit Rouge, rejetée à cause d'une particularité physique. Rares sont ceux qui, comme le père François, éprouvent de la compassion à son égard. Car on raconte qu'il ne faut en aucun cas toucher la jeune fille sous peine de finir comme elle : marqué par le Mal. Lorsque survient son premier sang, les villageois sont soulagés de la voir partir, conformément au pacte maudit qui pèse sur eux. Comme tant d'autres jeunes filles de Malombre avant elle, celle que tous surnomment la Cramoisie doit s'engager dans les bois afin d'y rejoindre l'inquiétante Grand-Mère. Est-ce son salut ou bien un sort pire que la mort qui attend Rouge ? Nul ne s'en préoccupe et nul ne le sait, car aucune bannie n'est jamais revenue..
Extrait :

« - Dès qu’ils t’ont regardée, les gens ont eu peur de ta différence. Avant cela, pour le même motif, ils avaient tremblé devant ta mère devenue aliénée. Aucune de vous deux ne correspondait aux critères de cette chose contraignante que l’on nomme normalité… Alors ils ont inventé toutes ces histoires à faire peur, ces boniments à propos d’œuvre de Satan et de contagion de couleur, afin de se donner bonne conscience et d’excuser leur haine. Mais rien de tout cela n’est vrai ! Tu as beau renâcler, je suis sûre que dans tes tripes, tu le ressens. Tu le sais ! Et si cela te semble difficile à avaler, rappelle-toi mon histoire. S’il y a bien une chose qu’elle m’a enseignée, c’est que la destinée est une garce patentée… »

Mon avis :

Le résumé de Rouge laissait entrevoir une histoire sombre et atypique, c’est exactement ce que j’ai retrouvé durant ma lecture. Mais l’auteure a également su offrir un récit abordant des thématiques très actuelles malgré son cadre historique. 

Rouge vit dans un petit village situé sur le mont Gris et cerné par Bois-Sombre. La rougeur qui colore une partie de son visage lui a valu de nombreuses brimades et d’être maltraitée par tous les habitants de la bourgade depuis son enfance. Et les actes passés de sa mère poussent également les villageois à la mettre de côté, lui conférant une malédiction qui transformerait toute personne qui tenterait de la toucher. C’est donc isolée de tous, à l’exception de son ami Liénor. que Rouge mène son existence. Lorsque les premiers sangs de Rouge survienne, tout le village est en joie, prêt à fêter le prochain départ de la maudite pour le fin fond de la forêt. Depuis longtemps, un pacte a été conclu avec une terrifiante sorcière imposant à chaque famille d’offrir la première fille ayant ses premiers sangs. Et le tour est venu pour Rouge d’être désignée. Au lieu de susciter de la tristesse, Rouge est une nouvelle fois rejetée. 

Pascaline Nolot nous plonge dans une ambiance sombre, remplie de mystères et d’étrangetés. Contrairement à ce qu’escomptait, ce livre s’éloigne assez du conte traditionnel malgré quelques similitudes avec le petit Chaperon rouge : les loups, la grand-mère au fond de la forêt et isolée du village, ou encore le nom de notre héroïne principale. Très vite, ce sentiment de ressemblance s’estompe pour offrir un récit déroutant et poignant, loin des codes habituels du young-adult. L’auteure parvient à nous emmener dans son histoire, sans qu’on parvienne à identifier où elle souhaite nous mener. On est surpris, retourné, emporté par les sujets qu’elle parvient à aborder dans son récit, des actes parfois d’une violence extrême. La plume de l’auteure permet de soulever des sujets d’actualité telle que le harcèlement physique, le viol. Rouge, quant à elle, est une héroïne que j’ai pris plaisir à suivre. C’est un personnage fort qui parvient à surmonter ses blessures physiques et psychologiques pour continuer à vivre, à surmonter les épreuves. Malgré la douleur, elle parvient à garder son innocence.

En quelques mots, je dirais que Rouge est une lecture qui sort de l’ordinaire et qui mérite d'être connue, une réécriture de conte très joliment adaptée pour répondre aux préoccupations contemporaines. 

★★★★☆

Stéphanie

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX