Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

D’amour et de haine 1 - Quand tout bascule

19 janvier 2017

"Elle se débattit avec l'énergie du désespoir, sans succès."

Alain Sonia
470 pages
Éditions AdA (2016)
1914, l’année de tous les dangers
Adélaïde de Beauchamp est une jeune lady qui s’est vue contrainte de quitter l’Angleterre à la suite d’un scandale. Sommée par ses parents de revenir chez elle au bout de deux ans, elle s’embarque sur l’Empress of Ireland, un paquebot luxueux qui effectue la liaison entre la ville de Québec et l’Angleterre.
En cette nuit du 29 mai, période de l’année où les eaux sont encore glaciales dans l’embouchure du fleuve Saint-Laurent, l’Empress of Ireland fend doucement la nappe brumeuse lorsqu’il est soudainement embouti par un charbonnier. Personne n’aurait pu prévoir ce drame ! Dès lors, le destin d’Adélaïde sera changé à tout jamais…
Extrait :

« Quand le Lady Evelyn arriva également sur les lieux, il n'y avait plus rien à espérer. Penché à la balustrade, Aidan MacBain observait les flots s'écouler sous lui avec effarement. Il ne pouvait croire qu'une telle horaire soit possible. De l'Empress of Ireland, il ne restait plus rien, sinon des débris et des cadavres qui jonchaient la surface de la mer, témoin silencieux de son passage. Alors que des marins aidaient cinq survivants d'une chaloupe égarée à grimper à bord, il leva les yeux vers le ciel dans une prière muette. »

Mon avis :

Adelaïde de Beauchamp, éloignée de chez elle depuis deux années suite à un scandale qui lui a coûté sa réputation auprès de la haute société, embarque dans l’Empress of Ireland, un paquebot qui assure la liaison entre le Québec et l’Angleterre pour retourner chez les siens. La nuit du 29 mai 1914, alors que l’équipage baigne dans la bonne humeur, le paquebot est soudainement pris dans un brouillard intense. Il emboutit un charbonnier qui se trouvait sur son passage et coule rapidement dans les eaux glaciales du fleuve Saint-Laurent, ne laissant pas le temps aux passagers de prendre la fuite. Adelaïde échappe miraculeusement au naufrage pour mieux se laisser couler dans les eaux glacées. Elle s’en sort une nouvelle fois, sauvée in extremis de la noyade par Aidan MacBain, un des nombreux marins venus aider au sauvetage. L’homme ne cessera de hanter l'esprit d’Adelaïde. Mais Aidan n’est pas ce qu’il semble paraître, un simple matelot. Et malgré les sentiments qui le poussent à penser à la jeune femme qu’il a sauvée, il ne peut revivre le même drame qui lui a enlevé son épouse et s’astreint à rester loin d’elle.
Sonia Alain a fait un travail formidable sur ce récit, une histoire très différente de sa saga Gardiens des portes. Elle a parfaitement su recréer l'ambiance, les us et coutumes de l’époque. On sent également qu’elle a fait de nombreuses recherches pour être proche des faits réels et nous offrir le maximum de détails pour vivre les scènes pleinement. On retrouve d’ailleurs le nom de différents protagonistes ayant réellement été présents sur le navire : Henry Kendall le commandant, les acteurs Laurence S. Irving et Mabel Hackney,… Ce drame où peu de personnes ont survécu est l’amorce de la rencontre entre Adélaïde et Aidan. Il est dommage que le naufrage n’ait pas été plus exploité. Mais il s’agit avant tout d’une romance entre deux êtres que le destin semble vouloir séparer coûte que coûte. L’auteure ne leur laisse aucun temps de répit : les événements s’enchaînent, le naufrage n'était pas le seul accident que subit Adelaïde. Cette dernière a une force mentale qui la pousse à survivre quoi qu'il arrive. Mais aussi une certaine fragilité face à sa malchance qui nous pousse, nous lecteur, à l’apprécier. En quelques mots, ce fut une lecture qui m’a subjuguée du début à la fin, tant par les descriptions que par la force des sentiments qui se dégagent du récit. C’est un plaisir à découvrir et j’espère avoir l’occasion de parcourir la suite.

★★★★☆

Du même auteure :


Sonia Alain est née à Matane au Québec (Canada). Elle est auteure à temps plein, et donne des conférences dans les bibliothèques sur des sujets qui sont en lien avec ses romans. Elle est également chroniqueuse littéraire pour différents médias. http://soniaalain.com.overblog.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX