Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Bad 4 - Amour immortel

17 octobre 2017

"La seule chose qui pourrait m’éloigner de toi à présent, c’est la mort."

Crownover Jay
396 pages
Éditions Harlequin (2017)
Collection &H
Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus : une raison de vivre. Elle est trop jeune, trop innocente, trop vivante pour cet endroit et il se promet de la sauver. Même s’il doit pour cela replonger dans le mode de vie qu’il a fui.
Car, pour faire Keelyn sienne et lui offrir la vie qu’elle mérite, il sait qu’il n’y a qu’une solution : se hisser jusqu’au sommet de la hiérarchie secrète de The Point.
Extrait :

« Rencontrer un homme puissant prêt à t’attendre, c’était comme tomber sur un trésor dans un tas d’ordures.
Nassir, on allait me l’enlever un jour ou l’autre — à moins que ce ne soit lui qui me perde —, mais d’ici là, on pouvait vivre le moment présent, j’avais fini par le comprendre.
J’avais passé tellement de temps à fuir une tragédie inéluctable que je n’avais jamais fait une pause pour permettre au bonheur de me rattraper.
Seule, j’étais forte, mais je l’étais davantage avec lui à mes côtés. J’étais fière de tracer mon propre sillon ; pourtant, jamais je n’aurais été capable de progresser s’il ne m’avait pas dégagé la voie en amont. Je préférais n’avoir Nassir qu’une seconde plutôt que de ne pas l’avoir du tout, même si le temps qui nous restait à vivre, on devait le passer à se battre pour un avenir aléatoire.
Oui, à tout prendre, je préférais qu’on s’affronte au quotidien — rien que pour les réconciliations sur l’oreiller, ça valait le coup.
Et tant pis pour les risques que j’encourais à aimer un homme comme lui. »

Mon avis :

Nassir est le diable incarné, un personnage sombre qui fait beaucoup parler de lui depuis le début de la série. Mais, il n’en reste pas moins assez mystérieux. Que lui est-il arrivé par le passé pour qu’il devienne cet homme menaçant ? Que cherche-t-il à prouver par ses agissements sournois et malveillants ? De nombreuses interrogations sur lesquelles l’auteure va lever le voile dans ce quatrième opus de Bad.

Nassir Gates est un homme redouté dans The Point. Dès son plus jeune âge, Nassir n’a pas eu une existence des plus faciles, embarqué très tôt dans les idées extrémistes de ses parents. Il n’était qu’un très jeune garçon quand il a dû affronter les pires horreurs qu’un enfant puisse voir. En arrivant à The Point, Nassir espérait se fondre dans la masse des habitants et se faire oublier. Mais en posant les yeux sur Honor, une jeune strip-teaseuse, il sait que ce ne sera pas possible : elle est faite pour lui et il la veut quoi que cela lui coûte. Mais Keelyn, alias Honor, ne veut compter sur personne, surtout pas un homme comme Nassir. Alors, quand l’occasion se présente, elle décide de partir pour Denver où elle pourra mener une vie loin de la violence, loin de la noirceur de Nassir. Mais ce dernier ne supporte pas la séparation, et compte bien la faire revenir auprès de lui, là où est désormais sa place.

Nassir est vraiment LE anti-héros par excellence : égocentrique, malhonnête, violent. Nassir ne cesse de commettre des méfaits et des meurtres dans le seul but d’assouvir un besoin de pouvoir sur les autres. Il est celui qui, de tous les personnages masculins de la série jusqu’à présent, apparaît comme le plus détestable. Il ne montre aucun signe de culpabilité pour tout ce qu’il fait. Il fait des choses illégales et prévoit de continuer de les faire encore longtemps. Malgré sa personnalité menaçante, on ne peut qu’être fasciné par sa façon de vouloir protéger Keelyn, de prendre soin d’elle et de faire en sorte qu’elle obtienne tout ce qu’elle désire. Keelyn n'est pas, de son côté, parfaite non plus. Elle n’a rien d’une héroïne effarouchée, délicate, qui a besoin d’un prince charmant pour la sauver. Elle a grandi dans The point, au coeur de la violence, et est parfaitement capable de recourir elle-même à la force si nécessaire.

Ce n’est donc pas une romance ordinaire que nous propose Jay Crownover avec Nassir et Keelyn. C’est beaucoup plus sombre. Il n’est pas question, dans ce récit, de découvrir comment ils se sont rencontrés, comment leur lien a évolué entre eux au fil des années. Dès le début, Nassir et Keelyn savent qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Toute l’intrigue se situe dans l’acceptation de cette évidence. Il n’y a pas non plus de rédemption envisagée pour Nassir. Le diable restera ce qu’il est, même s’il s’assagit quelque peu au contact de la jeune femme.

★★★☆☆

Stéphanie

Dans la même série :

Jay Crownover est auteure de romance New Adult. Elle vit dans le Colorado.
www.jaycrownover.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX