Sariah'Lit

Clash 4 - Passion irrésistible

14 août 2018

"Personne ne m'a jamais demandé la permission pour quoi que ce soit. 
Personne ne s'est jamais soucié de ce que je voulais."

Crownover Jay
384 pages
Éditions Harlequin (2018)
Collection &H
Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible.
Se faire discrète, presque invisible, se tenir à distance, toujours sur ses gardes… Voilà ce qu’est devenue la vie de Poppy depuis qu’elle a été trahie par l’homme qui avait juré de l’aimer et de la protéger. Alors quand Hudson Wheeler, avec ses airs de bad boy et son charisme fou, surgit dans sa vie, elle ne peut s’empêcher d’être méfiante et… excitée ? Oui, pour la première fois depuis des années, elle se sent irrésistiblement attirée. Et, face à cet homme qui ne semble plus voir qu’elle, elle sait qu’elle a un choix à faire : mettre à nouveau son cœur en danger, ou disparaître…
Extrait :

« J’avais croisé des gens vraiment mauvais dans ma vie, des gens qui avaient laissé leur empreinte et volé des morceaux de moi que je ne voulais pas donner. Mais j’avais eu la chance de rencontrer aussi des personnes extraordinaires. Au lieu de prendre, elles m’avaient donné ce dont j’avais besoin pour guérir et devenir de nouveau complète. Elles avaient elles aussi laissé leur empreinte mais la leur n’était pas de celles que l’on a envie de cacher dans le noir. Elle me faisait sourire. Elle me rendait courageuse. Audacieuse. Je ne vivais pas ma vie au milieu des cicatrices et des blessures – non, je vivais au milieu de l’amour et de la lumière qui étaient mes compagnons quotidiens. »

Mon avis :

Passion irrésistible est le quatrième et dernier roman de la série Clash de Jay Crownover. Depuis que j’ai découvert l’univers de l’auteure, je n’ai loupé aucun de ses ouvrages. Il est difficile de se dire que celui-ci est le dernier. Mais, l’auteure a trouvé le moyen efficace de contenter ses lecteurs jusqu’au bout en nous offrant le récit de Poppy Cruz et Hudson Wheeler, un duo qu’il me tardait de découvrir depuis longtemps.

Quand Wheeler voit Poppy pour la première fois, il la voit vraiment. Il ne voit qu’elle d’ailleurs alors qu’il ne devrait pas. Lorsque Poppy voit Wheeler, elle ressent une attraction indéniable pour lui, un sentiment qu'elle n'a pas ressenti depuis longtemps. Et cela la perturbe. Poppy est une héroïne qui n’a pas eu une histoire facile jusqu’ici : malmenée, brisée, elle est une héroïne qui m’a tout de suite émue lorsqu’elle est apparue dans Rowdy. La douce Poppy a été agressée par de nombreux hommes tout au long de sa vie et son calvaire a totalement brisé la confiance qu’elle pouvait avoir envers eux mais également sa confiance en soi. Des violences physiques, des abus verbaux, des enlèvements… Rien ne lui a été épargné, et comme de nombreuses lectrices, j’attendais qu’elle obtienne sa fin heureuse, celle qui lui montrera qu’il faut garder espoir même lorsque l’on pense avoir touché le fond, que l’amour existe et peut nous guérir. On pourrait croire que Wheeler avec son apparence de bad-boy et ses tatouages l'effraieraient. Mais, ce n’est pas le cas. Elle va très vite se sentir en confiance avec lui. Il cerne rapidement les craintes de la jeune femme. Il reste attentif et constamment doux avec elle, lui permettant de l’accepter progressivement, de lui faire confiance. Pourtant, Wheeler n’est pas dans une situation enviable : séparé de son ex, avec qui il va bientôt avoir un enfant, Wheeler n’arrive pas à gérer son nouveau statut de futur père célibataire. Abandonné enfant par sa mère, il a été balloté de foyer en foyer. Il n’aspirait qu’à fonder sa propre famille avec la fille qu’il côtoyait depuis une dizaine d’années. Tous ses rêves ont été brisés lorsque celle-ci l’a trompé. Il est effrayé de donner à son enfant la même vie que lui et ne sait pas comment faire pour rebondir, pour concilier son présent, son passé et son futur.

Passion irrésistible m’a totalement conquise. C'était à la fois émotionnellement doux et intense. Jay Crownover nous met face à deux protagonistes avec le cœur brisé, deux âmes qui tentent de remonter la pente malgré la souffrance et la douleur qui les étreignent. C’est une série totalement addictive et, ce dernier volet nous offre une belle histoire qui la clôture en beauté. On ne peut pas lire Clash sans avoir parcouru Marked Men. Je vous conseille donc vivement de lire ses livres.

★★★★☆

Stéphanie

Dans la même série : 

Jay Crownover est auteure de romance New Adult. Elle vit dans le Colorado. www.jaycrownover.com/





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX