L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>
Irish Therapy de Mily Black
Condamnées à s'aimer de Grace Burrowes
Et ta vie m'appartiendra de Gaël Aymon

Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes

9 septembre 2020

"Je m’en vais refaire le monde connu et demander des comptes aux dieux."

Roanhorse Rebecca

352 pages
Éditions Milady (2020)
Quatre semaines se sont écoulées depuis le sanglant affrontement de Black Mesa. Maggie s'efforce de faire bonne figure, mais sa dernière mission s'est très mal terminée : elle a perdu son seul ami, et elle doit à présent veiller malgré elle sur une adolescente qui possède un pouvoir clanique des plus étranges. Puis lui parvient une sinistre nouvelle : Kai a été recruté par une mystérieuse secte dirigée par la Locuste blanche, un personnage sorti tout droit des légendes navajos. Maggie refuse d'y croire et se lance sur sa piste, convaincue qu'il a besoin de son aide.
Sa quête l'emmène au-delà des Murs de Dinétah, au coeur des horreurs d'un monde ravagé par les Grandes Eaux. Accompagnée d'une poignée disparate d'alliés, Maggie devra affronter des trafiquants d'organes, des dieux navajos et la Locuste blanche en personne. Mais le chef de la secte ne correspond pas à l'image qu'elle s'en faisait, et Kai n'a peut-être pas besoin qu'on vienne à son secours. Le terrible projet de la Locuste blanche va mettre à rude épreuve la confiance toute neuve qu'éprouve Maggie envers ses amis et la faire douter d'elle-même. Tous ne survivront pas à cette aventure...
Extrait :

« Quatre hommes armés se tiennent dans ma cour.
Il est tout juste 7 heures et, dans d’autres endroits de Dinétah, dans d’autres cours, des hommes et des femmes prennent leur petit déjeuner en famille. Des maris râlent sans conviction à propos de la chaleur qui plombe déjà cette matinée de décembre. Des mères rappellent à leurs enfants les nouvelles consignes du Conseil tribal en matière de rationnement d’eau, puis les envoient nourrir les moutons. Des oncles, des tantes, des cousins s’organisent pour se réunir lors du prochain Keshmish.
Mais ces quatre individus ne sont pas venus se plaindre du temps ni des fêtes. Ils n’ont pas non plus fait le déplacement pour le simple plaisir de ma compagnie. Non, ils sont là parce qu’ils veulent que je tue quelque chose. »

Mon avis :

Le changement climatique et les guerres ont détruit le monde tel que nous le connaissons, entraînant des transformations fantastiques. Les dieux marchent désormais aux côtés des mortels, dont certains ont développé des pouvoirs. Ayant apprécié la découverte du premier opus de cette série post-apocalyptique, je me suis lancée dans la lecture du deuxième. J’avais apprécié découvrir l’univers de l’auteure et la personnalité atypique de notre héroïne.

Quelques semaines après la sanglante confrontation à Black Mesa, Maggie souffre encore des événements : après avoir piégé son professeur et premier amour, le dieu de la foudre Neizghání, dans le sol, elle a dû tirer sur son seul et unique ami, Kai, qui semble désormais rétabli sans pour autant lui donner signe de vie. Ses actions lui ont coûté beaucoup. La jeune femme essaie de faire bonne figure mais c'est difficile. Maggie craint que Kai ne lui pardonne jamais ses actions passées. Et c’est dans cet état d’esprit qu’elle part à la poursuite de la Locuste Blanche, un homme aux intentions dangereuses qui a amassé des explosifs et utilisé ses pouvoirs pour greffer des ailes métalliques sur ses adeptes.

Ce nouvel opus emmène ses protagonistes à l'extérieur de Dinétah dans le Malpais. Je dois dire que je n’ai pas retrouvé la même ambiance que dans ma première lecture. J'ai aimé la façon dont le livre commençait, avec de l’action. Mais le milieu s'est affaissé alors que le rythme ralentissait pour coller à la nouvelle personnalité de Maggie. Ce second volet du Sixième monde nous offre une nouvelle vision de notre héroïne : Maggie n’a rien d’une héroïne fragile. C’est une battante, déterminée et froide. Maggie va devoir affronter de nombreuses choses. Pourtant, elle décide d'étouffer ses sentiments profonds qui font d’elle une tueuse pour respecter la promesse faite à Kai de ne plus tuer personne. Elle évolue au fil des pages, pour prendre le temps de réfléchir à ses actes et aux conséquences de ceux-ci. Kai, quant à lui, est peu présent dans ce nouvel opus. Il se fait discret et n’apparaît qu’en fin d’ouvrage. J’ai un peu regretté son absence. 

★★★☆☆

Stéphanie

Dans la même série : 

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX