Sariah'Lit

Jamais plus

5 juin 2017

"Ca n’existe pas les gens négatifs. On est tous des gens qui commettent parfois des actes négatifs."


Hoover Colleen
408 pages
Éditions Hugo Roman (2017)
Collection New Romance
Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?
Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence.
Extrait :

« -On se ressemble », a-t-il dit. Là, je l’ai regardé dans les yeux.
-Toi et moi ?
-Non, les plantes et les humains. Les plantes ont besoin d’amour pour survivre. Les humains aussi. Dès la naissance, on a besoin de l’amour de nos parents pour survivre. S’ils nous accordent assez d’attention, on devient de meilleurs humains. Mais s’ils nous négligent…
Il s’est interrompu, l’air triste, s’est essuyé les mains sur ses genoux comme pour en ôter les dernières traces de terre.
-S’ils nous négligent, on se retrouve S.D.F. et incapable d’accomplir aucune action valable.
Ses paroles m’ont mis le cœur à l’envers. Je ne savais pas quoi répondre. Était-ce ainsi qu’il se voyait ? Il allait se relever quand j’ai prononcé son nom. Du coup, il s’est rassis dans l’herbe et je lui ai désigné la rangée d’arbres qui longeaient la clôture gauche du jardin.
-Tu vois le plus haut de tous ?
Au milieu se dressait un chêne qui dominait les autres.
-Il a poussé tout seul. La plupart des plantes ont besoin de beaucoup de soins pour survivre. Mais d’autres, comme les arbres, sont assez fortes pour ne se fier qu’à elles-mêmes.
Je ne savais pas trop s’il comprenait où je voulais en venir, mais il devait comprendre qu’il était assez fort pour survivre à tout ce qui avait pu lui arriver dans l’existence. Je ne le connaissais pas bien, mais je voyais qu’il était résistant. Infiniment plus que je ne le serais sans doute à sa place. »

Mon avis :

Lily Bloom vient d’enterrer son père et se retrouver sur le toit d’un immeuble, à ressasser le désastre qu’a été son éloge prononcé plus tôt dans la journée. Alors qu’elle observe la nuit penchée sur une corniche, un homme se joint à elle. Ryle Kincaid, neurochirurgien, semble avoir également passé une journée difficile. Au fil de leur discussion où ils se confient des vérités sur leur vie mutuelle, un lien se crée entre eux, mais Lily se refuse à aller plus en avant avec lui lorsqu’il propose de pousser leur nuit plus loin. Lily est en quête d’une histoire sincère, un engagement, tandis que Ryle cumule les histoires sans lendemain. Quelque temps plus tard, alors que Lily est décidée à ouvrir sa propre boutique de fleurs, elle embauche Allysa rencontrée dans la rue. La jeune femme pétillante n’est autre que la soeur de Ryle. Le hasard voulant, Ryle et Lily vont se revoir.
Durant son enfant, Lily a assisté à de nombreuses reprises à la violence de son père à l’encontre de sa mère. Cette dernière ne voulait pas quitter son mari, et Lily a commencé à détester son père, se jurant de ne jamais faire les mêmes erreurs que sa mère. Pendant cette période, elle a rencontré Atlas, un garçon dont les parents ne s’occupaient plus et qui s’est réfugié dans la maison abandonnée près de chez elle. Elle lui est venue en aide et ils sont devenus proches, tombant peu à peu amoureux. Quand à dix-huit ans, Atlas s’est engagé dans l’armée, leurs chemins se sont séparés avec la promesse de se retrouver. Mais Atlas n’est jamais revenu la chercher. Lily a toujours éprouvé des sentiments au fils des années pour Atlas, et lorsqu’elle le retrouve à Boston, si près de chez elle, elle se sent trahie.
Je me plonge dans chaque nouveau livre de Colleen Hoover avec une certaine impatience. Il s’agit de l’une des auteures dont j’aime parcourir chaque nouvelle publication sans même jeter un oeil au résumé au préalable. Et même si dès les premières pages, j’ai ressenti une légère différence dans le ton donné à son histoire, Colleen Hoover nous offre une nouvelle fois une intrigue profondément belle, touchante et inspirante. Je n’irais pas plus en avant sur la manière dont le récit évolue pour garder un peu de suspense dans la lecture. Mais je dois dire que nous éprouvons des sentiments ambivalents pour l’un des protagonistes : il nous touche tant l’auteure a rendu son caractère déraisonnablement sympathique et attrayant, mais en même temps, il est impossible de cautionner son comportement. C’est assez troublant, car nous sommes tiraillés dans plusieurs sens, mais au final, le message que l’auteure souhaite passer à travers son récit en est que plus compréhensible. Jamais plus est une lecture émouvante, les mouchoirs sont de rigueur. Certaines scènes sont particulièrement dures. Pourtant, Colleen Hoover nous offre à travers Lily, ses joies, ses angoisses et sa résolution avec elle, les sentiments éprouvés par de nombreuses femmes dans la même situation. Un livre que je vous recommande chaudement.

★★★★★
Stéphanie

Du même auteure :


Colleen Hoover vit au Texa. A 34 ans seulement, elle est devenue en quelques années l’une des plus grandes auteurs de romance au monde. Tous ses livres caracolent en tête des listes de best-sellers. https://colleenhoover.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Les mots doux :

  1. Il me fait tellement envie ce roman et je ne lis que des avis positifs à son sujet ! C'est certain que je le lirai un jour :)

    RépondreSupprimer