L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>
Irish Therapy de Mily Black
Condamnées à s'aimer de Grace Burrowes
Et ta vie m'appartiendra de Gaël Aymon

Mag Maury - Interview

6 février 2019


L'auteure se livre pour nous.

Bonjour, et merci pour cette interview. Donc je suis auteur aux éditions addictives depuis bientôt deux ans et je vis dans le sud de la France, au pied des Cévennes.

Avez-vous toujours voulu devenir écrivain ?

Non, c'est suite à un défi lancé par une amie que tout a commencé. Mais l'écriture est devenue une vraie passion et elle occupe désormais une grande partie de ma vie. J'y ai trouvé un équilibre qui m'apporte un grand bonheur.

Où trouvez-vous votre inspiration ? De faits réels, d’anecdotes personnelles ?

Partout ! Des situations vécues par moi ou mon entourage, des discussions entre amies qui dérivent en crise de fou rire, des aléas de la vie, des documentaires, mais aussi de la musique qui m'inspire énormément. Tout est source d'inspiration.

Vous attendiez-vous à un tel succès quand vous avez commencé à écrire ?

Honnêtement on ne s'attend jamais à cela je pense. Et ce serait réellement prétentieux... Je suis quelqu'un de simple, de discret avec beaucoup de doutes et de craintes. Donc non, je ne m'attendais pas à un tel accueil. J'essaye juste de faire au mieux ce que j'aime, partager un peu de moi, de mes émotions à travers les personnages de mes romans.

Y-a-t-il un personnage plus difficile à écrire que les autres ?

Je dirai que Jordan Miller a été le plus compliqué au vu de son caractère mais surtout par la période que je traversais. Ceci dit je ne voulais pas mettre cette histoire entre parenthèse. Elle m'a aidé à affronter la douleur en couchant sur le papier des ressentis pris sur le vif. Ma façon à moi d'exorciser ma peine.

Si vous deviez être un des personnages féminins de vos romans, lequel choisiriez-vous ?

Je serai sans doute Charlotte de "Fast Games". L'histoire du pigeon c'est du vécu, lol... Mais plus précisément car j'éprouve de réelles difficultés à communiquer. Et comme pour ce personnage, j'ai besoin d'être apprivoisée avant de pouvoir me livrer.

Entre Lucas, l'accro à l'adrénaline, et Jordan, le Hipster, lequel représente votre idéal masculin ?

Sans hésiter Jordan. C'est un homme qui malgré ses failles reste un homme solide au grand cœur. Il est vrai, brut et intègre.

Quels sont vos projets dans l'avenir concernant l'écriture ?

Ils sont nombreux... Actuellement je suis sur l'écriture du troisième volet du Green Country, le tome concernant Cameron et Camille. Mais j'ai aussi une histoire dont les premiers chapitres sont écrit que je terminerai juste après. Ensuite, on m'a fait des demandes concernant les personnages secondaires de My Hipster Christmas et je suis emballée par l'idée d'explorer cette option. Puis, j'ai encore deux scénarios que je souhaite voir aboutir, sans compter les tomes consacrés au reste de l'équipe du Green Country. Donc concrètement, je ne suis pas prête à lâcher mon clavier.

Avez vous d’autres passions en dehors de l’écriture ?

Oui et elles sont nombreuses donc je jongle avec elles pour mon plus grand plaisir. Le dessin et la peinture que je pratique depuis très longtemps qui m'aide à me recentrer. Les loisirs créatifs qui m'accompagnent régulièrement (Quilling, Amigurumis, Fofucha...), la musique aussi qui est essentielle à ma vie et en vraie "geekette" les jeux vidéo.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite écrire un livre ?

De ne surtout pas se mettre des barrières, d'oser prendre sa plume et se laisser porter. L'écriture est libératrice. Lancez-vous, c'est une aventure incroyable !

Et pour finir,  un petit portrait chinois...

Si vous étiez un peintre, vous seriez... Claude Monet pour la douceur de ses toiles.
Si vous étiez une ville, vous seriez... Bruges pour le chocolat et ses canaux romantiques
Si vous étiez un livre, vous seriez... Le petit Prince car c'est une histoire merveilleuse
Si vous étiez un défaut, vous seriez... La franchise
Si vous ne deviez citer qu'un mot pour décrire votre univers, ce serait ? Si l'on parle de mon univers littéraire je dirais : Réconfortant . Si l'on parle de mon univers quotidien je dirais : Atypique
.

Mes chroniques

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX