L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>
Irish Therapy de Mily Black
Condamnées à s'aimer de Grace Burrowes
Et ta vie m'appartiendra de Gaël Aymon

Bad 6 - You make me so bad

22 octobre 2019

"Il fallait que je la voie, même si c’était la dernière fois."

Crownover Jay
340 pages
Éditions Harlequin (2019)
Collection New adult
Il est celui qui lui a brisé le cœur.
Lorsqu’elle a quitté The Point, Karsen s’est promis d’oublier ses rues malfamées et dangereuses, qu’elle pensait siennes. Elle s’est surtout promis d’effacer de son cœur Noah, un homme aussi violent et imprévisible que cette ville. Celui à qui elle a offert son cœur... et qui l’a broyé de la plus horrible des façons.
Elle est celle qu’il s’est interdit d’aimer.
Depuis le départ de Karsen, Noah fuit l’absence de celle qui le hante nuit et jour dans la violence et l’adrénaline. Il sait qu’il a eu raison de la faire partir : dans la vraie vie, la Belle ne doit pas être avec la Bête, au risque de se faire dévorer. Pourtant, quand il apprend que Karsen est en danger, il n’hésite pas une seconde et part la rejoindre. Même s’il sait que leurs retrouvailles seront une douce torture.
Extrait :

« — Bien sûr que si, je suis en sécurité avec toi !
Lorsqu’elle me rejoignit, je baissai les yeux vers elle et laissai tout le désir que je refrénais s’exprimer dans mon regard. Je vis ses iris marron s’enflammer.
— Oh non, chaton.
C’était un vieux surnom. Elle le détestait parce qu’il lui rappelait qu’elle était beaucoup plus jeune que moi. C’était aussi ma façon de la maintenir dans la catégorie « pas touche », parce que les chatons étaient mignons et adorables. Moi, j’étais un chien solitaire, dressé pour tenir la racaille éloignée des décharges. Personne ne me laissait entrer la nuit ni ne me câlinait. J’étais une arme, pas un animal de compagnie. »

Mon avis :

L’écriture de Crownover m’a séduite depuis le premier opus, de même que ses personnages et ses décors aux ambiances sombres et lugubres m’ont totalement captivée à chacune de ses histoires. You make me so bad ne fait pas exception.

Karsen Carten, d’aussi loin qu’elle s’en souvienne, a toujours aimé Noah Booker malgré son apparence rugueuse et les cicatrices qui défigurent son visage. Elle devrait être terrifiée par un homme tel que lui, violent et taciturne. Pourtant, Noah a toujours pris soin d’elle, la protégeant des événements extérieurs, la traitant de manière délicate. Alors que la jeune femme est enfin majeure, elle pense que les choses vont changer entre eux, que Noah va enfin l’accepter dans sa vie. Mais Karsen déchante vite lorsqu’elle le découvre en compagnie d’autres femmes. Le cœur brisé, elle décide de laisser The Point derrière elle et de mener sa barque seule, loin de lui.
Les années ont passé et Noah n’est toujours pas un homme bien. Son passé comme son présent sont remplis de violences et de sang. Son unique regret dans son existence est de s’être plié à la volonté de Race et d’avoir blessé celle qu’il a toujours aimé. Ses sentiments ne se sont toujours pas apaisés malgré la séparation. Pour Booker, il est grand temps de retrouver celle qu’il aime et de se faire pardonner. Mais comment faire confiance à un homme qui vous a brisé le cœur ?

Dernier tome de la série Bad, c’est avec une certaine tristesse que je quitte l’univers créé par l’auteure et, The Point qui a été le centre de nombreuses aventures. Mais, avant tout, j’ai été ravie que Jay Crownover nous offre enfin le récit de Karsen et Noah que nous suivons déjà depuis plusieurs tomes. Vu leur différence d'âge, il fallait se douter que l’histoire de Karsen et Noah n’aurait rien de facile. C’est l’histoire d’un amour impossible. Karsen est une jeune femme forte qui sait exactement ce qu’elle veut et comment elle veut mener son existence. Ce n’est pas une faible femme qui a besoin qu’on la sauve constamment. Nous l'avons vu grandir tout au long de la série, au côté de sa sœur Brysen, entourée d’un danger permanent. Booker, de son côté, est vraiment l’archétype du anti-héros qui mérite sa rédemption. Nous l’avons vu évoluer dans la violence sans réellement connaître son histoire. Qu’il est étrange d’en découvrir davantage sur celui qui est toujours resté dans l’ombre, mais aussi agréable de le découvrir sous un nouvel angle.

Pour résumer, intense et pleine de passion, la romance entre de Karsen et Booker a réussi à me toucher. C'est moins sombre que ce que nous avons pour découvrir dans les précédents volets. Leur histoire est plus douce, plus romancée. Elle m’a aussi permis de revoir une dernière fois certains protagonistes. Parfois, il faut faire la mauvaise chose pour les bonnes raisons. Et The Point a su nous démontrer à de nombreuses reprises que tout n’est pas toujours noir ou blanc, que certaines personnes peuvent être bonnes envers ceux qu’ils aiment tout en ayant une part sombre au fond d’elles.

★★★★☆

Stéphanie

Dans la même série :

Jay Crownover est auteure de romance New Adult. Elle vit dans le Colorado.
www.jaycrownover.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX